Biographie de Rudolf Steiner

La biodynamie, philosophie de culture liant les astres, la lune et les relations entre les plantes et leur environnement, la spiritualité est aujourd’hui un sujet de discorde entre pro biodynamie et anti biodynamie. La bataille fait rage dans le monde du vin en particulier et dans l’agriculture en général. Le problème avec ce genre de philosophie est l’adoption de la pensée par des personnes qui n’ont pas lus ou analysées les principes fondateurs d’une telle philosophie. Comme le philosophe qui vous rabat les oreilles avec Aristote sans avoir jamais lu le moindre livre du penseur.

Biographie de Rudolf Seiner par Gary Lachman (ancien membre du groupe Blondi) permet une compréhension simple et accessible de la vie et de l’oeuvre de Steiner. Menée selon la technique chronologique, cet ouvrage, permet de comprendre le processus de création de la philosophie de Steiner ou théosophie. La théosophie est un concept qui pense que le divin(esprit) est en chaque être et qu’il est nécessaire de se rapprocher de son esprit par une contemplation et une acceptation de ce phénomène. Ainsi, les plantes possède un esprit en corrélation avec l’environnement, et la culture biodynamique, est une culture permettant à la plante de mieux « communiquer » avec cet esprit.  Cette philosophie peut sembler étrange. Toutefois elle se rapproche de l’homéopathie et des concepts développés par Goethe et Nietzsche, puisque Steiner était un fan du grand poète allemand Goethe.

Du côté du vin, la biodynamie n’est pas la panacée pour la création de très grand vin. Nombre de grandes propriétés ne sont pas en biodynamie et propose des vins excellents. Toutefois, il semble logique qu’un producteur recherche les techniques permettant de produire au mieux et de laisser la pure expression de la plante. La biodynamie en fait partie mais n’est pas l’unique méthode. Pour ma part, quand je déguste des vins en biodynamie, je suis impressionné par le côté fruité et croquant du vin qui se dégage. Est ce la biodynamie ou la « patte » du viticulteur ?…. Je pense que le sujet est trop complexe pour être défini et que nombres de facteurs entrent en jeu dans un cas comme celui-là.

En tout état de cause, un vigneron qui respecte sa vigne à plus de considération de ma part, qu’un vigneron qui fait du bon vin et ayant des vignes ravagées….ou mal entretenues.

Pour se le procurer sur Athenaeum de la Vigne et du Vin.

Yohan Castaing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*