Parker fait trembler Bordeaux

Un petit cui-cui, pardon … un petit tweet a suffit à mettre la planète des grands vins en émoi. Robert Parker, sur son profil officiel, a écrit un petit tweet où il annonce revenir de Bordeaux après avoir dégusté les vins du millésime 2011.

HEADING BACK TO BORDEAUX NEXT WEEK TO TASTE 2011s-ABSOLUTELY NO INTEREST IN THIS VINTAGE IF MY instincts are correct

Reproduit ici dans son intégralité, ce tweet pourrait être un séisme dans le bordelais. Pourquoi  ?

  • D’une part en terme de positionnement prix pour les propriétés. Là où une baisse est désormais acquise, les différents acteurs essayaient, chacun de leur côté, qui de limiter la baisse pour les châteaux, qui de l’augmenter pour les négociants. Aujourd’hui, la balle est dans le camps des négociants….
  • D’autre part, les effets sur le marché de grands vins risquent d’être très important. Si Parker décide de noter à la baisse (apparemment très sérieusement) le millésime, les acheteurs vont se retourner vers les vins de Bourgogne, du Rhone et autres grands vins internationaux, accentuant la spéculation déjà entamée sur ces derniers.
  • Ensuite, les bordelais, dans leur impétuosité et leurs délires, parfois aboutis, devront revoir l’ensemble de la chaine de valeur. Les négociants ont beaucoup de stocks de 2009 et surtout 2010 millésime surévalué à mon avis. Il sera difficile d’acheter pour stock cette année encore.
  • Notons également que l’imbécilité de la course au premier à déguster est gagnée par Parker. Il vient de déguster les vins avant tout le monde. Et dire que certains organismes nous expliquent que PERSONNE ne déguste les vins avant la semaine des Primeurs…..Lamentable.
Certes, le monde des grands crus bordelais n’est pas l’ensemble du monde du vin, mais il faut reconnaître qu’il donne la note de partition pour l’ensemble de la filière. Les dégustations Primeurs commencent à Bordeaux la première semaine d’Avril, bien évidemment nous y serons, et il sera très intéressant d’écouter les bruits de couloir, toujours plus intéressant que les discours officiels (surtout à Bordeaux).
Yohan Castaing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*