Saint-Péray, mon coup de coeur en Rhône nord.

Saint-Péray, mon coup de coeur en Rhône nord.

En 2014, le Rhône nord a souffert. Un climat difficile, avec un départ en fanfare lors du printemps où les températures s’emballèrent et un final d’une lenteur incroyable à cause d’une météo particulièrement froide et maussade. Pas de pluie, heureusement, mais le millésime sera estampé « froid ».

Bizarrement, les niveaux d’alcool et de sucres sont particulièrement élevés mais grâce à une acidité marquée, ce qui n’est pas toujours le cas dans cette région, les vins se tiennent et vont, pour les meilleurs d’entre eux, connaître une garde très intéressante.

Si les rouges sont droits, tendus, bien équilibrés et évitent la surmaturité habituelle, les blancs sont particulièrement réussis même si je trouve les condrieux encore loin des niveaux qualitatifs attendus quant aux prix pratiqués.

J’ai passé plusieurs semaines à déguster l’ensemble des vins du Rhône pour mon site Internet en anglais (www.velvetytannins.com) et je dois avouer un vrai coup de cœur pour l’appellation Saint-Péray.

Déjà, Vendredi dernier, j’ai mis en avant l’un des mes coups de cœur de l’appellation, le domaine Alain Voge, cuvée Harmonie. Un concentré de fruits, une gourmandise à la texture incroyablement juteuse. Bref, de quoi devenir « addict ».

Il m’a donc semblé intéressant de vous proposer l’ensemble des notes de dégustation de Saint-Péray, cette appellation qui résiste face aux assauts constants et répétés de l’urbanisation galopante de la ville de Valence. Saint-Péray est une appellation totalement dédiée aux vins blancs du fait de sa particularité géographique. Située dans la vallée du Mialan, contre le massif de Crussol orienté nord-sud, elle profite à plein des vents du nord qui s’engouffrent dans ce couloir. Contrairement à Cornas qui la touche au nord, Saint-Péray connaît un climat plus frais donc plus propice aux vins blancs.

Les vins effervescents représentaient, il y a quelques années encore, les 2/3 de la production mais cela tend à se perdre car il est complexe de trouver une place quand on ne s’appelle pas Crémant.

Heureusement ces vins blancs tranquilles rivalisent de charme et seront, sans aucun doute, l’avenir du lieu.

Les vins sont élaborés majoritairement à base de Marsanne, fabuleux cépage si mal travaillé dans beaucoup d’endroits, que l’on appelle localement la « roussette ». On lui ajoute parfois la Roussanne selon les volontés du vinificateur/vigneron.

2014 est donc un millésime froid, particulièrement adapté à Saint-Péray en particulier et aux vins blancs en général. Les saint-pérays possèdent, dans ce millésime, de très belles textures, des bouches juteuses, précises, pures qui en font des vins idéaux pour se constituer une belle cave de blancs à prix réduits. Car oui, j’ai oublié de vous dire, malgré la petitesse de l’appellation, malgré la difficulté du travail de la vigne dans le Rhône septentrional, malgré la facilité de vendre les terres en terrains constructibles au lieu de les garder en terres agricoles, les vins de Saint-Péray sont, dans leur grande majorité, d’excellents rapports qualité/prix pour ceux qui souhaitent des vins de garde moyenne, de bouche ample et ronde, possédant une générosité de fruits.

Bonne sélection !

 

Domaine Hauts Châssis (des) Les Calcaires – Saint-Péray – 2014

80% Marsanne et 20% Roussanne.

Bouquet dynamique et frais, des notes de pamplemousse, d’agrumes, de fleurs blanches et quelques accents de SO2 sûrement dus à la mise. Juteux, tendu, belle tension pour un vin charmeur et pur.

Domaine Bernard Gripa Les Pins – Saint-Péray – 2014

70% Roussanne et 30% Marsanne.

Encore timide à ce stade. Fougère, fleurs blanches avec une tension et une bouche minérale. La bouche est précise et l’acidité structurante. Belle bouteille.

Domaine Bernard Gripa Les Figuiers – Saint-Péray – 2014

40% Marsanne et 60% Roussanne.

“Les Figuiers” est plus concentré et dense que les Pins. Plus ouvert aussi. Frais, précis, pur avec des notes d’abricot, de poire. Bien construit. Garde moyenne.

Maison Chapoutier Les Tanneurs – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne.

Fougère et fleurs blanches pour un vin élégant, subtile, une acidité bien intégrée et une bouche précise. De la fraîcheur, un côté gourmand et appétant. Une finale fraîche et aérienne.

Domaine Alain Voge Fleur de Crussol – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne

Très belle trame aromatique autour des fleurs blanches, de l’anis et du fenouil. Tendu et droit. Parfaitement équilibré, juteux, gourmand malgré une petite touche pomme verte en finale. Bravo !

Domaine Alain Voge Terres Boisées – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne. Seulement 3800 bouteilles.

Très minéral au nez avec des notes de pierre à fusil, de garrigue et de fenouil sauvage. Juteux et plein de charnu, très frais, revigorant, appétant. J’adore.

Domaine Alain Voge Harmonie – Saint-Péray – 2014

Anis, peaux blanches d’agrumes, de poire, des notes de raisins frais, une touche bruyère pour un nez délicat, dense et gourmand. On ressent bien en bouche le terroir calcaire par une légère tension en son milieu qui offre des notes salines et légèrement poivre blanc. Texture juteuse, gourmandise et profondeur sans tomber dans l’excès de beaucoup de vins du Rhône. Finale aérienne et longue. Un coup de cœur

Vins de Vienne Les Bialères – Saint-Péray – 2014

80% Marsanne – 20% Roussanne.

Joliment boisé, légèrement fumé pour un nez frais et élégant. Bouche modérément ample, charnue, bien construite. Un style moderne qui ne se départit pas de la fraîcheur. Vin de gastronomie.

Vins de Vienne Les Archevêques – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne. 17 mois sur lies.

Très mentholé, avec des notes de menthe, puis fleurs blanches et pêche blanche. Ronde, charnue, souple, la bouche est fraîche et gourmande. Vin plaisir.

Vins de Vienne Classique – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne.

Le nez offre des notes fumées, des touches de clou de girofle et de pêche. S’ouvre sur une bouche fruitée, une acidité bien intégrée et un réel équilibre. Se termine sur la fraîcheur. Vin plaisir.

Domaine Fayolle Fils & Fille Marsanne – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne.

Vif et dynamique, le nez exhale des notes de fleurs blanches, d’anis et de menthol. Acidité revigorante, fraîche pour une bouche souple, aérienne et fruitée. Vin de copains.

Domaine Guy Farge Grain de Silex – Saint-Péray – 2014

90% Roussanne, 10% Marsanne.

Concentré et dense, le bouquet offre des notes de poire, de pêche, presque lilas et quelques touches exotiques. Assez déstabilisant pour l’appellation. La bouche est sapide, charnue, bien équilibrée, d’une fraîcheur splendide. Magnifique toucher de bouche. Bravo !

Domaine Yves Cuilleron Les Potiers – Saint-Péray – 2014

Moitié Roussanne, moitié Marsanne.

Amandes, noisettes, poire et pêche pour un nez dense, concentré et un peu lourd. Bien construit, dense et profond. Boisé dominant. Un vin clairement axé sur la modernité et la structure. Vin de gastronomie.

Domaine Yves Cuilleron Les Cerfs – Saint-Péray – 2014

100% Marsanne.

Légèrement herbacé (sans défaut), poire et pêche. La bouche possède une structure moyenne, une belle longueur, de la mâche. Frais et aérien en finale.

Domaine Durand Eric et Joël – Saint-Péray – 2014

Fumé, noisettes, poires, pêches pour un bouquet dense et profond. Peut-être un peu trop ? Bien construit, équilibré, acidité intégrée et noble. Vin de gastronomie.

Domaine du Tunnel – Stéphane Robert Pur blanc – Saint-Péray – 2014

Le bouquet est vif, alerte, dynamique avec des notes presque iodées, de fruits blancs et de fleurs. Presque crémeux en bouche, ample et juteux avec une finale longue et aérienne. Vin de gastronomie et de garde moyenne.

Domaine du Tunnel – Stéphane Robert Marsanne – Saint-Péray – 2014

Une Marsanne légèrement végétale avec des arômes d’herbes coupées, de foin, de résineux. Bien équilibré en bouche, le vin offre de la fraîcheur et une dynamique en finale.

Domaine du Tunnel – Stéphane Robert Roussanne – Saint-Péray – 2014

Légèrement végétal, une bouche juteuse, fraîche, ronde et gourmande.

Domaine du Tunnel – Stéphane Robert – Saint-Péray – 2014

Aérien, ce vin dénote un peu dans la gamme du domaine. Lilas, fleurs blanches, beau grain, gourmand et charnu. Un bel effort.

Maison Nicolas Perrin – Saint-Péray – 2014

Le bois ressort un peu trop à mon goût pour un parti pris moderne. Bien équilibré, presque crémeux, juteux et dense. Finale longue. Belle exécution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*