Cette année c'est Beaujolais….

Eh oui, revoici le temps de Novembre ou (re)apparaît le sempiternel Beaujolais Nouveau. Les magazines font florès de cet événement tandis que les viticulteurs, jouent pour certains, leur année sur cette fiesta/marketing internationale. A force de trop parler de Beaujolais on avait fini par oublier ce qu’était le Beaujolais Nouveau. Ce qui est sût, c’est que ce n’est pas une ôde aux grands vins. Juste au vin plaisir….quand ils le sont. Car nous devons en convenir, nombre de Beaujolais ne sont pas à la hauteur. A vouloir réaliser des vins trop rapidement on en arrive à faire médiocre.

Cette année, nous avons décider de mettre à l’honneur une propriété que nous suivons depuis plusieurs mois. Le domaine de Vissoux est un domaine connu pour sa cuvée Griottes. En voulant jouer la carte du vin festif, du vin de copains, ils ont réussi à proposer un Beaujolais « Primeurs » pas « Nouveau » (la différence est importante) qui rivalisent de bonheur et de pétillant.

La couleur est d’un beau rouge griotte. Le nez exhale des notes fruitées, croquantes et très légèrement fleuries. On ressent encore quelques fragrances de la vinification comme pour demander à notre cerveau si ce vin est encore du jus de raisin ou du vin. Ces arômes de raisins, sans heurt et sans reproche, donnent le « LA » d’une romance fruitée. En bouche aucune acidité vient nous irritée le palais. Tout est en douceur, en joie de vivre. Quel bonheur de partager un tel vin avec ses copains, autour d’un plat de charcuteries, de bon pain et de fromages soigneusement sélectionnés. Le bonheur à l’état pur. Et en plus tout cela dans le respect de la Nature. Que demandez de plus !

Donc cette année, ce sera Beaujolais Primeurs de chez Vissoux. Merci à la famille Chermette.

Ambroise Chambertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*