Château Pradeaux – Bandol – 1997

Bandol est une appelation que j’ai beaucoup pour offrir des vins d’une belle complexité qui évoluent de manière harmonieuse et intéressante. Les vins de cette appellation sont à dominante de Mourvèdre, ce qui permet un vieillissement de bonne facture. Bandol est aussi une des plus vieilles implantation de vignes en France, car la proximité du port de Marseille lui permis de planter de la vigne depuis plus de 2500 ans.

La famille Portalis est toujours propriétaire du château depuis la guerre de 1939/1945. Aidées par le Baron Leroy (fondateur de l’INOA) c’est Arlette et sa mère Suzanne qui réhabilitèrent le domaine. Aujourd’hui Etienne Portalis et sa famille veillent à la destinée des vins. Pradeaux est un domaine que j’affectionne car il produit des vins typés pour le Mourvèdre. Des vins qui peuvent paraître un peu austère dans leur jeunesse mais qui sont en fait d’un velouté et d’une belle tannicité. Toutefois je préfère boire les Bandol et les Pradeaux en particulier après un bon vieillissement. Ce millésime 2007 a été carafé à peine 1 heure avant sa dégustation. La jolie couleur rubis laisse exprimer quelques notes à peine tuilées qui ne donnent par grande indications sur l’âge du vin. La robe n’a presque pas pris un seule ride…Au nez, de très beaux arômes de fruits rouges bien mûrs, de réglisse, de cèdre de développent au fur et à mesure de l’aération. Le plus intéressant, à mon avis, avec le Mourvèdre c’est la qualité de ses tanins qui peuvent être, ou très beaux, ou dans certains cas, asséchants et désagréables. Ici le vin propose des tanins serrés, soyeux, avec une superbe structure en bouche. Le toucher de bouche est soyeux et franc. On ressent la puissance des tannins mais sans être déséquilibrée sur l’aspect sec et terreux. C’est un très beau moment que nous avons passé avec ce vin. Comme quoi, le Mourvèdre produit des vins absolument superbe qu’ils soient jeunes (voir la dégustation de Yecla) ou plus âgés comme ce très beau Bandol.

Ambroise Chambertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*