Coche Dury : ou l'art de l'humilité quand on est un grand

Les vins de Jean François Coche, ou devrais-je dire de Raphaël Coche, son fils, font partis de meilleurs vins du monde. En une génération les vins du Domaine Coche Dury sont devenus ce qu’il se fait de mieux dans l’expression de la minéralité et d »une certaine tension à Meursault. Différents des vins de Dominique Lafon, ils proposent des vins tendus, gras et opulents.

Jean François nous a fait l’honneur de nous recevoir dans son chai pour déguster « en avant première » le millésime 2010, ainsi que quelques 2008 et 2009 (que vous retrouverez dans la parution de Juillet).

Nous avons dégusté notamment les Meursault 1er Cru les Caillerets. Cette parcelle se situe à la limite Nord de Meursault contre les dernières vignes de Volnay. Cette toute petite parcelle de 1hectare est la propriété de 5 vignerons ! Ici Jean François, sur cette terre de cailloux, nous offre une superbe expression de fruits. De la pureté des arômes ont ressens une vraie complexité et une netteté qui donnent envie de laisser le vin vieillir longtemps. Fin, racé et ciselé, le touche de bouche est ce qu’il se fait de mieux parmi les vins de Meursault dégustés. La dégustation des vins de Coche-Dury est vraiment un moment d’émotions pour les amateurs éclairés. Tout est présent dans ce vin. La pureté et la netteté des arômes, la race et la personnalité du touche de bouche et le côté ciselé d’une structure parfaitement équilibrée.

Ce qui ne gâche rien à la fête, c’est la gentillesse, voire la timidité des cet homme qui est révéré dans le monde entier. Homme de terrain, de savoir-vivre et d’humilité, Jean François Coche à réussi à passer à son fils son amour de la vigne et du terroir. Raphaël, jeune homme intelligent, prend le sillon traçait par son père et va maintenir le domaine au niveau de qualité actuel.

Ambroise Chambertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*