Comprendre le lieu par le terroir et la géologie

Galets roulés - Terroir du domaine du Grand Veneur

Dans notre volonté de fournir un maximum d’informations aux amateurs éclairés qui constituent le lectorat de notre revue, nous travaillons (durement il faut l’admettre !) à l’information concernant le terroir et notamment les strates géologiques formées au fil des millénaires. Prenant à notre compte le démarche de Michel Onfray, reprenant Nietzsche, nous essayons de comprendre un domaine, une appellation, un viticulteur en le replaçant dans un contexte plus général. Car la compréhension de l’ensemble permet de mettre en exergue les spécificités de chacun. D’autant que dans le monde du vin, les spécificités sont importantes et les propriétaires revendiquent (à juste titre) un « petit quelque chose en plus que le voisin ».

De cette volonté nous avons élaboré une démarche historico-pédologique. Dans notre dossier sur Châteauneuf du Pape dans la revue à paraître, nous avons essayé de comprendre les fondements du terroir de l’AOC, à savoir des galets roulés et les molasses et sables de la plaine de Bedarrides. De ces recherches, nous avons découvert que Châteauneuf était, au Pliocène ( 5 millions d’années avec notre ère), un île battue par les vagues et les vents. Lorsque la mer se retire, les vagues ont « roulées » les galets sur les versants de l’île.

Il est amusant de découvrir que Châteauneuf était un île et il est toujours intéressant de comprendre la formation géologique des terroirs de nos vignobles en les remettant en perspective dans l’évolution de notre planète.

Bien évidemment, vous pourrez obtenir plus d’informations dans notre revue, et surtout, découvrir les vins que nous avons aimés et qui sont l’émergence bachique de la relation entre le terroir et la plante.

Ambroise Chambertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*