Coup de coeur et découverte en Pomerol

Christophe Bardeau - Roses Camille

Souvent la découverte se retrouve où on ne l’attends pas. Dans le monde feutré et discret du bordelais, un jeune homme est en train de révolutionner une appellation, de lui donner un peu de peps, un peu de nervosité que la jeunesse accompagne. C’est à Pomerol, dans ce grand vignoble, que le jeune Christophe Bardeau officie. Après quelques études viticole, ce jeune homme plein d’entrain et d’enthousiasme, décide de se lancer sur la propriété familiale. Son grand père possède 1 hectare de vignes à Pomerol. Après des études de sols et la découverte d’une veine d’argile contenant de la crasse de fer, il décide de se lancer et de créer un nouveau domaine : Roses Camille (il faut savoir que le nom de château n’est plus autorisé sur Pomerol depuis 1983 ! ). Vous me direz sur un hectare il est facile de faire des grands vins. Certes. Mais pas forcément des vins croquants, aériens et amples à la fois. Car c’est ce que nous propose Roses Camille. Des vins qui nous réconcilient avec le bordelais. Des vins de plaisir et de grande garde. Tout ce que Bordeaux savez faire……avant ! Je ne vais pas taper sur Bordeaux, d’autant que j’adore les vins de Bordeaux, mais trouver un jeune homme, pas connu, qui produit des vins de grande grande qualité c’est rare et plaisant.

Le 2008 vient de terminer ses malo ! Il résume assez bien la philosophie. 2 barriques de 1 vin et le reste de bois neufs de chez Darnajou. La robe est d’encre, profonde, puissante. Le nez est superbe, fraises, framboise, cassis, presque de la confiture de griottes. Quelques pointes de violettes viennent rehausser le tout. D’emblée nous sommes frappés par la complexité aromatique et la qualité des arômes à la fois croquants et profonds. En bouche un superbe équilibre propos un velouté et de la dentelle. La bouche est vraiment extraordinaire. Rien ne dépasse, tout semble à sa place, et surtout le délicat et la dentelle des tanins nous envahit. Ce vin est un vin qui nous fait réfléchir sur ce que devraient être nombre de vins de Bordeaux. Des vins qui proposent une grande complexité, de la profondeur mais avec des arômes croquants et complexe. Roses Camille nous invite à re-découvrir les grands vins de Bordeaux et notamment de la rive droite, sans le côté lourd du boisé et des vinifications modernes. Un TRES GRAND VIN.

Seul bémol, le prix (aux alentours de 100 Euros), pas accessible pour tout le monde, mais qui est justifié au vue de la qualité. D’autant que j’ai la fierté d’être le premier journaliste à avoir mis les pieds dans le chai. Bon allez je vais pas dire que cela ne m’a pas réjoui mais, dans ma volonté d’être honnête et objectif, je dois dire que j’adore ce vin...

4 commentaires

  1. AUGENDRE CHRISTIANE

    Je suis une amie de Florence ,une « scrapeuse » !!!Rose Camille ,votre nièce sera fière lorsqu’elle sera plus grande;En attendant Florence est aux anges !!!
    Félicitations et à bientôt pour une commande .

  2. Félicitations Christophe!!!!! A bientôt pour récupérer ma commande. Ch.

  3. Noël BARBAUD

    BRAVO MIMOSA

    Enfin tu vas réussir et surtout ne t’occupe pas des autres;ils ne font pas ton boulot.

    A bientôt pour les vendanges; je serais bientôt disponible à plein temps.

    BISOUS et BONNE CHANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*