De la multiplicité des concours

Le dernier concours en date est celui du Sauvignon 2012 qui aura lieu le 16 et 17 Décembre à la Maison des Bordeaux et Bordeaux Sup et initié par la société Vinopres dont Bernard Sirot, rédacteur français du magazine Vino !, un des organisateurs. Encore une fois on reste entre soi…. Je n’en reviens pas du nombre de concours organisés. Qui du meilleur Cabernet, qui du meilleur Sauvignon, qui….Les viticulteurs payent des sommes relativement importantes pour l’organisation de ces concours qui n’ont de valeur que celle de leurs organisateurs. Certes, pour certains, les jury sont relativement qualitatifs avec la venue des journalistes, critiques, oenologues et professionnels du monde entier…..mais pour quoi à l’arrivée ? Pour apposer une étiquette sur les bouteilles disant que ce vin est primé par je ne sais quel concours ! Foutaise ! Je serais heureux de connaître l’impact d’une telle récompenses sur les ventes…

Le pire c’est que certains concours, sous couvert de volonté qualitative, deviennent de véritable usine à gaz. Le Concours Mondial du Sauvignon a créé une famille « Assemblage ». Sont repris les vins suivants :

  • Assemblage à base de sauvignon (min 51% de sauvignon) non boisé de moins de 10€
  • Assemblage à base de sauvignon (min 51% de sauvignon) non boisé de plus de 10€
  • Assemblage à base de sauvignon (min 51% de sauvignon) élevé en fûts de moins de 10€
  • Assemblage à base de sauvignon (min 51% de sauvignon) élevé en fûts de plus de 10€
Ce n’est donc plus un concours de Sauvignon mais un concours de vins avec assemblage. Bref de l’incompréhensible, de la médiocrité, du n’importe quoi.
Si ce concours est intéressant pour toute la partie Sauvignon pur, je ne vois pas ce que vient faire l’assemblage….Mais bon cela permet de prendre plus d’échantillons donc plus d’argent…..! CQFD !
Yohan Castaing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*