De mon expérience d'un forum sur le vin

Gérer une revue comme Anthocyanes n’est pas forcément chose aisée mais apporte de grandes satisfactions personnelles, des rencontres magnifiques et certaines fois des attaques verbales ou écrites un peu éloignée du sujet que nous traitons dans la revue, la passion du vin.

J’ai envoyé un exemplaire de la revue, pour essayer de la faire connaître, à l’un des modérateurs du site Internet, La Passion du Vin. Je pensais bien faire et cette expérience m’a permis de m’immerger dans le monde un peu « spectaculaire » et « futile » des forums d’Internet.

En premier lieu, ledit modérateur a écrit un post sur la revue, affirmant que les écrits étaient intéressants (ouf nous sommes sauvés) mais qu’ils contenaient beaucoup de digressions et prise de parti. Même si je suis content qu’il affirme un travail de qualité, il à le droit de dire ce qu’il pense que mon travail et de le critiquer ou ne pas être en accord. J’ai donc écrit un post de remerciement simple et court.

Ce dernier m’a répondu (en privé) me disant qu’il avait été un peu dur mais qu’il m’invitait à réagir sur le forum. Je dois avouer que je n’ai pas vu le piège.

Je suis donc intervenu sur le forum dans la partie « De la minéralité » pour apporter des informations supplémentaires sur le sujet (en mettant en lien le site de la Revue). Que de procès intentés à mon encontre et que de velléités pauvres et obscures ont été proclamées. D’aucuns me refont leurs cours de chimie lorsqu’ils étaient sur les cours de la far, boutonneux et frêle, d’aucuns m’interdisent de parler de minéralité car ils n’ont jamais trouver de catalyseurs organoleptiques la définissant, d’autres m’informant que les levures exogènes neutres n’apportent aucun goût au vin…..Bref un déchainement de passion.

Si ce n’était la pauvreté des propos et l’impolitesse des intervenants, je mettrais volontiers cette attitude sur la passion qui peut être source d’emportement ou des comportements excessifs. Mais force est de constater, que de passion il n’y a que pour l’anonymat et la méchanceté. Le vin est relégué au second plan, à l’arrière, simple support de discussions acerbes et infantilisantes.

Non, le vin ne peut être ce support. Le vin c’est une culture, le respect du travail d’un vigneron, la volonté pour de dernier de trouver dans la plante la plus belle expression de son terroir, de sa terre et de son travail. Le vin c’est un savoir faire, une philosophie de vie non un exutoire pour « bobo » en mal de campagnes.

D’autant que certains intervenants sont bien évidemment sous l’anonymat. Comme l’écrit Michel Onfray, « le sycophante peut laisser libre cours à ses passions tristesl’envie, la jalousie, la méchanceté, la haine, le ressentiment, l’amertume, la rancoeur, etc. Le cuisinier raté détruit la cuisine d’un chef qui travaille bien dix heures par jour avec son équipe ; le musicien loupé dégomme l’interprétation d’un quatuor qui aura superbement joué ; l’écrivain manqué donne des leçons sur un livre qu’il ne connaîtra que par la prestation de son auteur à la télévision ; le quidam qui se sera rêvé acteur ou cinéaste percera la poche de son fiel après avoir vu un film, etc. ».

Se cacher derrière un pseudo, ne pas assumer ce que l’on peut dire ou écrire, est vraiment une approche lâche, futile et pernicieuse. Le pire étant, à mon avis, que ces personnes se permettent de donner des leçons à des professionnels (je ne parle pas de moi) de manière péremptoire et emplie de dédain. Bref des personnes qui sont à mille lieux de l’esprit du monde du vin.

Pour eux, la site devrait être rebaptiser, la « bêtise de l’être.com ».

Toutefois, ceci ne doit pas cacher les milliers de posts intéressants dont le seul but est le partage, la passion, l’envie d’apprendre.

Dommage que certains modérateurs soient les plus virulents….!

Yohan Castaing

2 commentaires

  1. Bonjour,

    j’ai suivi avec amusement et tristesse vos pérégrinations LPViennes.
    Personnellement, je trouve votre article intéressant et argumenté. Après, on peut être d’accord ou pas. Et éventuellement en débattre. Malheureusement LPV n’est pas un forum où la sérénité est de mise. Vous l’aurez remarqué…
    De plus, et vous l’avez aussi remarqué, certains modérateurs s’ingénient à ce que « la ligne » soit respectée. De manière plus ou moins fine…
    Sans parler de l’Agitateur, gardien du temple d’une certaine viticulture, qu’il est interdit de contredire sous peine de recevoir les foudres de la modération.
    Mais comme vous le dites, et comme je l’ai écrit sur mon site, une lecture simple de « milliers de posts intéressants dont le seul but est le partage, la passion, l’envie d’apprendre » reste agréable.
    Bonne continuation à Anthocyanes…

  2. Pingback: Jérôme Pérez de la Passion du Vin (LPV) malmené par ses membres… | Anthocyanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*