Domaine HUET – Vouvray Haut Lieu – 2006

Hier, je réfléchissais à la  notion qualitative du vin et notamment à l’émotion que l’on peut ressentir en buvant un « grand vin« . Aujourd’hui, je vais quasiment mettre en pratique ma réflexion d’hier. Les grands vins blancs sont souvent recherchés du côté du Rhône, de l’Alsace et dans certains cas de Bordeaux. Pour moi, et cela est complètement subjectif, je trouve que les grands vins blancs sont, notamment, produits dans la Loire. En proposant des vins parfaitement équilibrés et complexes, avec une vraie notion de terroir, je trouve que les vins blancs de Loire doivent s’enorgueillir de la qualité proposée. Je prends en exemple un vin dégusté très récemment et qui m’a totalement subjugué.

On le sait, le Domaine HUET est l’une des références en blancs. Proposant des blancs secs parfaitement équilibrés et tendus, le domaine en biodynamie, est aujourd’hui une référence. Souvent, trop souvent les vins du domaine sont bus jeunes et sur l’acidité. Nous avons dégustés récemment, une bouteille de Vouvray Haut Lieu 2006. Quel étonnement ! A l’aveugle jamais je n’aurais donner à ce vin cet âge. Il était frais, tendu et parfaitement équilibré avec une belle acidité qui lui donne un coup de jeunesse incroyable. Des arômes de pamplemousse, de glycine, de bourgeon de cassis sont parfaitement équilibrés dans le verre et rien ne dérape ou ne domine l’un par rapport à l’autre. De plus, une superbe couleur jaune avec des reflets verts nous donner une perception beaucoup plus jeune du vin.

Ce que j’aime beaucoup dans ces vins, c’est l’acidité naturelle, parfaitement fondue avec les tanins et la structure et qui permet au vin de vieillir mais également de l’apprécier avec de nombreux plats. Pour ma part, j’ai eu la chance de la boire sur un suprême de chapon aux écrevisses et le vin prenait une autre dimension en équilibrant le plat par cet apport d’acidité et de contraste fabuleux. Je pense que le plat sans ce vin aurait été plus « lourd » et moins apprécié.

Quand je disais qu’un grand vin se reconnaît à l’émotion et quand certains d’entre vous m’ont rappeler, à juste titre, que le terroir avait son importance, nous ne nous trompions pas. Ce domaine HUET exprime son terroir, la patte du vinificateur et tout ce qui permet au Chenin de produire de grands vins blancs secs, sans domination aucune, d’arômes de maturité trop importante. La recherche de l’équilibre, de l’acidité et des arômes francs et nets est ici à son apogée.

Ce domaine produit des vins d’une grande qualité et je dois dire que je suis totalement tomber amoureux de cette cuvée « Haut Lieu ». J’en ai dégusté plusieurs millésime et celui-ci fait honneur au précédent. BRAVO !

1 commentaires

  1. Bonjour,

    Je partage votre avis et votre goût prononcé pour les vins blancs de Loire. Moi-même ayant mis le pied professionnellement dans le vignoble de Vouvray il y a quelques années (après l’avoir bu à maintes reprises en famille étant plus jeune;)), ces vins conservent une classe incroyable. Les moelleux et demi-secs ont cette acidité parfaite qui les rend réellement agréables à boire, équilibrés. Et de toute façon, le chenin, c’est mon préféré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*