Echos de Vinexpo

Dans le magazine Challenges de cette semaine, figure un excellent dossier sur les fortunes du monde du vin. Après une enquête poussée et qualitative les journalistes annoncent des capitalisations boursières gigantesque pour les propriétaires des quelques crus qui ont le vent en poupe. Sans oublier les champenois…

A l’heure de Vinexpo, je ne manque pas de relever une phrase de Carol Duval Leroy, pdg du champagne du même nom :

le vigneron d’une autre région qui prend un stand à Vinexpo a parfois l’impression de financer la promotion des chateaux bordelais, qui eux, n’ont pas besoin de s’en payer un

Quand on voit le déballage réalisé par les châteaux pour inviter les journalistes français et internationaux, les détournant tous les soirs voire en journée de Vinexpo on comprend, qu’au prix du stand, l’exaspération guette.

Maintenant il faut avouer que Vinexpo reste Vinexpo, et qu’aucune région n’a été en capacité de rivaliser avec ce salon mondialement reconnu….

Ambroise Chambertin

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*