Faible récolte pour Bordeaux en 2012

La vendange 2012 risque faire parler d’elle au mauvais moment. Alors que les ventes de primeurs 2011 sont un échec, que les prix des 2010 et 2009 n’ont jamais été aussi hauts,  parler de la qualité d’un millésime 2012 n’est pas de bonne augure pour les prévisions commerciales des négociants de la place de Bordeaux.

Certes, le temps a été maussade tout au long du mois de Juillet mais le mois d’Août a permis de rattraper le manque de soleil, allant même jusqu’à à causer quelques stress hydriques de ci de là. Toutefois, ces pics de chaleur aoutiens ont engendrent une hétérogénéité  importante dans la maturité des baies. Il est même encore trop tôt pour se prononcer sur la qualité future des Cabernet Sauvignon.

Les vendanges auront quelques semaines de retard, rien de bien méchant. Ce qui inquiète plus les propriétaires, c’est le rendement. Le ministère de l’agriculture a annoncé des prévisions de récolte aussi basse qu’en 1991, année de gel.

Il convient dès lors de s’interroger sur la stratégie commerciale que vont adopter les producteurs de Bordeaux. Nul doute qu’avec de faibles rendements ils vont encore nous expliquer que les prix ne vont pas être revus à la baisse. Enfin….

Avant de se projeter aussi loin (en Juin ou Juillet prochain) gardons nous de pensées mauvaises et espérons que rien ne viendra troubler la météo et espérons l’avènement d’un été indien qui viendrait sauver une récole qui s’annonçait difficile il y a encore quelques semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*