Une femme à la tête des Hospices de Beaune

griveau_ludivineLe millésime 2014 couronnant la 154ème vente aux enchères des célèbres Hospices de Beaune verra le départ à la retraite de Roland Masse, le talentueux vinificateur.

Aux commandes du vignoble des Hospices depuis 15 ans, Roland Masse arpente la Bourgogne de Pouilly-Fuissé au Sud à Gevrey-Chambertin au Nord pour gérer les 60 hectares du domaine ainsi que les 20 vignerons sous contrat.

Connu pour son exigence qualitative, Roland Masse a été l’un des acteurs du renouveau des Hospices de Beaune et, sans aucun doute, un acteur majeur de l’intérêt croissant des négociants et des consommateurs pour les vins de cette vénérable institution.

Mais aujourd’hui, une page se tourne avec l’arrivée de Ludivine Griveau, 36 ans, jeune et talentueuse vinificatrice bourguignonne. Enfant du pays, cette ingénieure agronome possède une expérience importante dans la vinification. Elle a fait ses armes, aussitôt sa sortie d’études, avec Nadine Gublin (Jacques Prieur et Antonin Rodet) puis est devenue vinificatrice de la maison Corton-André. Elle redonna vie aux vins de la maison et remit sur pied l’une des marques emblématiques du groupe, la Reine Pédauque.

« Cette nomination est un honneur pour moi, je suis très fière que les Hospices me fassent confiance. Je m’inscris pleinement dans le travail effectué par Roland Masse et je souhaite continuer l’œuvre entamée. C’est pourquoi, au-delà de cette nomination, je souhaite penser à Roland et à son équipe » me dit-elle au téléphone.

Impossible de passer à côté du fait que Ludivine soit LA première femme à être à la tête des Hospices de Beaune, depuis 1443, avec la cofondatrice Gigone de Salins. Une révolution heureuse est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*