Gauby père et fils

Le fameux complexe d’Oedipe est l’appropriation par l’enfant du parent de sexe opposé. Le petit garçon charme sa mère pendant que la petite fille dévoile son plus beau regard pour attendrir le papa. Cela est vrai pour l’ensemble des sociétés. Mais comme d’habitude, dans le monde du vin, rien n’est pareil….

Sur cette photo, où l’on ressens la passion de deux vignerons, on peut voir en trame de fond, le fameux complexe d’Oedipe. Face à une figure de la viticulture, Lionel Gauby, se doit d’exister face à un père médiatique, charmeur et surtout excellent vigneron. Ces deux là, s’entendent comme larrons en foire. Gérard, le père (le créateur, l’instigateur d’une nouvelle vision de la viticulture dans la région) prend en charge les vignes et gère désormais sa propriété avec tous les outils possibles pour permettre un meilleur respect de la nature. Lionel, le fils, prend en charge les vinifications et quelques parties viticoles, comme les pains liquides.

Après son père, la tâche est ardue. Mais la plus belle récompense, c’est de voir Gérard se taire, dans un coin de la cave et écouter, les yeux brillants, les réponses du fils et déguster avec gourmandises les vins proposés. Existe t-il plus belle récompense pour  un fils ?

Pour peu que le complexe de se retourne……Gérard devra appendre à vivre à travers son fils ! (mais c’est une autre histoire)

Ambroise Chambertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*