Le Gros Manseng (cépage de la semaine)

Cépage emblématique de Jurançon, le Gros Manseng a connu dans les années 1970 une expansion importante. Relativement productif ce cépage a petit à petit remplacé le Petit Manseng et le Courbu. Toutefois, certains vignerons, commencent à s’apercevoir des limites qualitatives de ce cépage qui a été mis en place plus pour des raisons quantitatives que qualitatives. Mais ne donnons pas une mauvaise ou une fausse image du Gros Manseng. Il reste un cépage très intéressant et produit de très beaux vins. L’intelligence des producteurs de Jurançon est de la marier avec d’autres cépages qui apportent aux vins plus de personnalité et de caractère.

La plus ancienne mention du Manseng remonte à 1562 dans un texte occitan mais sans distinction de ‘petit’ ou ‘grand’. Très proche, morphologiquement, du Petit Manseng, les analyses ADN prouvent que le Gros Manseng est un descendant du Petit Manseng et un « petit-fils » du Savagnin. Etrange pour un cépage qui ne se trouve aujourd’hui quasiment que dans le Sud Ouest de la France (mis à part quelques plantations en Uruguay et au Brésil).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*