Les candidats et le vin

SI vous vivez sur Mars, peut-être, n’êtes vous pas au courant de la tenue des élections présidentielles en France ! C’est le temps de promesses et des belles paroles. Et bien évidemment la filière vin n’y échappe pas. Dans le dernier numéro de Réussir Vigne, les candidats prophétisent leurs volontés pour la filière vin. Prophétisent car, très sincèrement, je ne pense pas qu’ils s’occupent, une fois élu, de la filière vin…

On entend donc un François Hollande nous dire qu’il faut revenir sur les droits de plantation et que la culture vin est celle du bien-vivre et de la convivialité. Pas mal pour un homme qui a perdu plusieurs kilos grâce à un régime aussi idiot que dangereux, le régime Dukan.

De son côté, JL Mélenchon, en bon communiste souhaite que le France défende une viticulture paysanne d’excellence et qu’elle devienne championne du monde des vins issus de raisins cultivés en bio. Normal pour un communiste de privilégier les coopératives mais nous sommes loin de l’excellence paysanne.

Eva Joly elle souhaite exporter la culture française et lutter contre la déréglementation totale prônée par Bruxelles. Rien sur l’écologie et l’utilisation des produits phyto qui font de la filière l’une des cultures les plus polluantes….Pas mal pour une écolo.

François Bayrou, en bon centriste, souhaite la disparition des droits de plantation proposée par Bruxelles et affirme boire du vin, produit du terroir et du vivre ensemble. Bref aucune proposition.

Aucun n’a abordé la part de la filière vin dans les exportations françaises. Aucun n’a abordé les problèmes des interprofessions trop souvent source d’inertie et de bêtises, aucune n’a abordé les problèmes des jeunes, avenir de notre filière.

Bref des discours d’élection à même de ne vexer personne et de laisser le plus de flou possible. Encore une fois, paroles, paroles, paroles, paroles et encore des paroles….

Yohan Castaing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*