Les vins du Docteur Conti au compost et au recyclage.

Les vins du Docteur Conti au compost et au recyclage.

Il avait défrayé la chronique dans le monde entier, inspirant même un prochain film, avec son commerce de fausses bouteilles de vin. Le FBI l’a traqué un long moment, des vignerons éminents (Aubert de Villaine de la DRC, Laurent Ponsot du Domaine Ponsot ou encore Laurent Roumier du domaine éponyme) sont venus témoigner à son procès et de nombreux collectionneurs furent les dindons de la farce du plus grand scandale, touchant le vin, au monde.

Il faut dire que le montant de l’escroquerie s’élevait à plusieurs millions de dollars (impossible de donner une somme exacte sachant que des bouteilles doivent encore naviguer dans la nature) compte tenu des centaines de bouteilles retrouvées dans la maison du faussaire avec tout l’arsenal nécessaire pour réaliser de fausses étiquettes ou de faux bouchons.

Le magazine américain Vanity Fair avait été le premier à dégainer un article de fond, traduit et édité par son pendant français dans un excellent article visible en ligne, dénonçant la mégalomanie du garçon et les nombreuses complicités nécessaires à de telles opérations. Les maisons de ventes aux enchères furent pointées du doigt, certains critiques de « haut-vol » cités et des négociants fortement soupçonnés. Sans que personne, à part Kurnawian, ne soit finalement inculpé.Kurniawan-counterfeit-wines-crush-1-630x417

Avec le sens de la mise en forme que maîtrisent si bien les américains, les faux-vins du faussaire viennent d’être détruits par le bureau du US Marshal en charge de l’affaire. Des noms connus, incluant Romanée-Conti ou Pétrus, viennent d’être pulvérisés par une grue.

Détail coquace, « le verre sera recyclé et le contenu des bouteilles sera utilisé comme compost » affirme le porte-parole du US Marshal (ne me demandez pas comment, je n’en sais rien !).

Ce sont, au total, près de 5000 bouteilles qui seront ainsi détruites.

Kurniawan-counterfeit-wines-crush-3-630x416

Copyright photos : Lynzey Donahue / US Marshals

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*