Magrez – Aruga, vin japonais…

Bernard Magrez produit de (trop ?) nombreux vins qui pour certains sont superbes et pour d’autres trop modernes. Je me réjouissais de déguster ce vin japonais pour la première fois de ma vie. Le domaine est situé sur l’ile principale du Japon et en joint-venture avec Etsuko Aruga, l’un des meilleurs viticulteurs japonais. Plantée exclusivement en Koshu, le cépage traditionnel japonais, la parcelle est située sur des pentes douces.

A la dégustation, une vraie déception nait. Certes le nez est net et franc avec de très beaux arômes d’agrumes et quelques notes exotiques, très proche du Sauvignon blanc en bordelais. La déception est ici. Je pense que les vinificateurs ont souhaités faire le mieux possible mais, de ce fait, ont gommer toute la partie terroir, personnalité et individualité du vin, si tenté qu’il y en ai une. Bref c’est un très bon vin mais sans race ni personnalité qui pourrait aussi bien être un bordeaux.

Ce qui m’amène à réfléchir sur les qualités des vins. Est-il préférable de boire un vin techniquement irréprochable ou un vin, avec quelques défauts, mais avec une personnalité, une vie, une race. Pour ma part, je privilégie les vins de race qui ont quelque chose à dire !

Ambroise Chambertin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*