Petit recadrage amical pour Antoine Gerbelle

Hier, l’annonce du gagnant du concours mondial des sommeliers 2013, a permis de mettre en exergue l’influence montante de twitter dans l’information. Antoine Gerbelle, journaliste à la revue du vin de France, au demeurant très compétent quand il parle de vin, était sur place pour rendre compte des avancées. Mais voilà qu’un jeune blanc bec, un journaliste qui ne fait pas le même métier que le grand reporter, ci avant mentionné, annonce avant sa majesté le résultat. Depuis sa province, le jeune blanc bec ose envoyer un tweet avant tout le monde. Réponse de l’intéressé ?

Capture d’écran 2013-03-30 à 08.43.12

 

 

Donc, de l’avis de notre éminent spécialiste français, je joue à pile ou face avec l’info. Autrement dit, il m’est impossible de connaître le verdict avant lui…..Et pourtant, la réalité prouve qu’il ne suffit pas d’aller, avec force dépenses au Japon, boire et manger à volonté pour faire son métier de journaliste !!!! De bons informateurs suffisent parfois ! Mais bon, je suis jeune et je dois encore apprendre. Mea maxima culpa Dom Gerbelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*