Qui l'eut cru, du Verdelho à Savennières (vin de la semaine)

Mon dernier voyage à Savennières aura eu l’immense mérite, d’une part de mieux comprendre cette appellation et d’autre part d’apprendre qu’un cépage portugais est présent sur la commune de Savennières et par extension dans l’Anjou. Ce cépage c’est le Verdelho.

Très utilisé dans les vins de Madère, ce cépage a été importé en France par une famille d’armateur anglais installé à Nantes. Pour être très franc, je n’avais jamais entendu parler de cette variété par les différents vignerons rencontrés. Où qu’ils n’osent pas le dirent, où qu’ils sont cachotiers au point de vouloir embêter le pauvre journaliste en lui faisant déguster des vins qu’il prend pour des Chenins alors que ce sont des raisins de Verdelho….!!! (Pas facile le métier !).

Bref, c’est au Domaine des Baumard, en compagnie de Florent Baumard, un homme charmant, cultivé et d’une jovialité qui n’a de commune mesure que son envie de partager la dégustation de ses vins, que j’ai fait la connaissance du Verdelho. Être reçu au domaine est un vrai plaisir. Afin de me « préparer » à la dégustation, ce dernier à souhaité me faire déguster une cuvée nommée « Vert de l’Or ». Bien évidemment les grandes instances pensantes que sont l’INAO n’ont pas autorisé la production de ce cépage en Anjou et les vins produits à partir de celui-ci doivent être déclassé en Vin de Table ou maintenant Vin de France.

Mais le plus extraordinaire, dans ma dégustation, est l’aveu que m’a fait Florent Baumard. La cuvée que j’ai dégusté était réalisée avec une grande partie de millésime 2004 ! Et c’est là l’extraordinaire de ce cépage. Un vin de cet âge ayant gardé toute sa fraîcheur et son potentiel est pour moi tout simplement extraordinaire. Le Verdelho sur des terres de schistes comme dans l’Anjou ou à Savennières (ceux de Florent Baumard sont sur l’appellation Savennières ) sont tout simplement extraordinaire.

Je ne suis pas en train de demander aux instances dirigeantes d’ajouter au Chenin le Verdelho. Mais tout simplement de se pencher sur ce cépage et de prendre le temps de l’examen. Car très sincèrement le jeu en vaut la chandelle !

Domaine Des Baumard – Vert de l’Or – Vin de Table

Nez très dynamique de fleurs avec une réelle vivacité et une vraie personnalité. Beaucoup de fraîcheur. Une très belle aromatique avec de la complexité et des fragrances d’herbes coupées, de cailloux et de fleurs. Un très beau vin de soif, de copain, un vin gourmand et croquant. Et en plus un excellent rapport qualité/prix. Prix : 6,50 Euros TTC départ propriété.

1 commentaires

  1. Pingback: Des capsules à vis…..vite ! | Anthocyanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*