chateau_du_moulin_a_vent

Anthocyanes, le podcast : Château du Moulin-à-Vent

Deux phénomènes concomitants font du Beaujolais l’une des régions les plus intéressantes des cinq dernières années. En premier lieu, dans un élan collectif et salutaire, les vignerons semblent vouloir sortir du sempiternel Beaujolais Nouveau, qui nivèle le niveau moyen vers le bas, pour mettre en avant les fantastiques terroirs de la région. Les quelques émules, trop peu nombreux avant les années 2000, commencent à évangéliser de nombreux collègues. Autre phénomène moins centré, le prix des vins de Bourgogne, devenu déraisonnable, pousse les consommateurs vers cette région plus au sud où les vins sont tout aussi chatoyants et gourmands pour un rapport qualité/prix plus attrayant.

Dans cette optique, il est intéressant d’écouter Édouard Parinet, propriétaire du Château du Moulin-à-Vent, dans le nouvel épisode d’Anthocyanes, le podcast. Fer de lance de l’appellation éponyme, sa famille a acquis ce domaine en 2009 pour le porter dans le haut niveau qualitatif de l’appellation.

Ainsi, le 2014, gourmand et frais, qui n’a pas totalement intégré son bois à l’heure actuelle, offre tension et linéarité. Le 2015, plus aromatique, plus dense également, est construit sur une texture juteuse et délicate et le 2016, assez timide laisse apparaitre un beau potentiel de garde.

Les commentaires sont fermés.