cantemerle

Laure Canu succède a Philippe Dambrine à la direction de Ch. Cantemerle

Philippe Dambrine, emblématique directeur général de Château Cantemerle, Cinquième Grand Cru Classé en 1855 en appellation Haut-Médoc (93 hectares) et de Château Grand Corbin, en appellation Saint-Émilion Grand Cru Classé (36 hectares), avait annoncé prendre sa retraite et s’investir dans le recrutement de son remplaçant.

Philippe Dambrine, qui a remis Château Cantermerle, propriété du groupe SMA depuis 1981, sur le devant de la scène, peut désormais songer sereinement à ses projets de retraite. En effet, selon une information exclusive d’Anthocyanes.fr, il sera remplacé par l’une des personnalités montantes de Bordeaux, souvent dans l’ombre, mais appréciée par de très nombreux acteurs de la filière : Laure Canu.

laure_canu Laure Canu

« C’était un recrutement rendu particulier par la situation générale, car il a été assez long. Toutefois, l’arrivée de Laure a été comme une évidence, pour moi, pour les équipes des domaines et pour le groupe (le groupe SMA fut précurseur dans l’acquisition de propriétés à Bordeaux). C’est un choix qui semble s’inscrire dans la modernité, l’ouverture et la continuité de par sa personnalité » explique M. Dambrine.

Laure Canu était jusqu’à présent la directrice générale adjointe de Château Angélus. Avocate de formation, ayant passé le barreau, elle quitte une première vie professionnelle dédiée aux LBO à Paris pour laisser libre cours à sa passion pour le vin. Ne connaissant personne dans ce milieu parfois très fermé, c’est « en envoyant des CV pour postuler comme stagiaire » lors de sa nouvelle formation de Mastère spécialisé en Management Vins et Spiritueux à Kedge Bordeaux qu’elle rencontre Philippe Blanc de Château Beychevelle qui lui ouvrira les portes du domaine et du monde du vin. S’ensuivent des expériences chez Wine Services, au Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Pauillac, auprès de Sylvie Cazes et ses domaines avant de rejoindre Stéphanie de Boüard-Rivoal à Château Angélus.

« Je suis très enthousiaste, explique Laure Canu. C’est une opportunité exceptionnelle et succéder à Philippe Dambrine, symbole d’élégance, de bienveillance et de vision stratégique est un honneur. Il règne dans les domaines un esprit humain et une implication remarquable des équipes, notamment grâce à Philippe. Je suis heureuse qu’il se projette en moi et de prendre sa suite ».

Avec cette prise de fonction, Laure Canu est désormais l’une des rares femmes, non issue du milieu du vin et sans formation technique, à diriger des grands crus classés à Bordeaux, à fortiori sur la rive gauche et la rive droite.

philippe_dambrine Philippe Dambrine

La prise de fonction sera rapide : « Nos vignobles sont très structurés et les équipes connaissent parfaitement leur métier. Je ne suis pas persuadé que nous ayons besoin d’une transition longue, donc nous resterons ensemble pendant 3 mois » précise M. Dambrine. Juste le temps pour Laure Canu d’endosser sa nouvelle fonction avant l’arrivée d’une campagne primeurs 2020 qui s’annonce stratégique à bien des égards.

Les commentaires sont fermés.