chateau_lafleur

Château Lafleur change de politique de distribution

Château Lafleur est une propriété mythique de Pomerol. En 1872, M. Greloud, déjà propriétaire de Château Le Gay (désormais détenu par la famille Péré-Vergé), acquiert ce petit bijou situé juste en face de chez lui.

Depuis, cette propriété est restée dans la même famille, même si les patronymes varient. La notoriété de Château Lafleur connait un premier pic sous l’ère des soeurs Robin, mais c’est à partir de 1985, avec l’arrivée de Sylvie et Jacques Guinaudeau, que la viticulture et la qualité des vins n’ont cessé d’évoluer vers les sommets de l’appellation Pomerol puis de Bordeaux en général.

Aujourd’hui, c’est Baptiste et Julie Guinaudeau (Baptiste étant le fils de Sylvie et de Jacques) qui prédestinent au futur de Château Lafleur. Et l’on peut dire qu’en viticulture, Baptiste Guinaudeau est un orfèvre en la matière et pousse le détail encore plus loin que son père. Il peut s’enorgueillir (même s’il ne le fera jamais) de posséder les vignes les mieux cultivées du Bordelais. Son savoir viticole est immense et son sens de la vinification lui permet de réaliser les vins les plus aboutis de la région.

Depuis 1981, par un accord tacite, les vins de Château Lafleur (le grand vin et Les Pensées de Lafleur, le second vin) sont distribués par la famille Moueix, notamment les Établissements Jean-Pierre Moueix, même si des importateurs et quelques heureux négociants/cavistes français possèdent de très belles allocations.

Cet été, la famille Guinaudeau a décidé de mettre un terme à cette « quasi-exclusivité » et Château Lafleur va « revenir » sur la place de Bordeaux, pour tout au moins, contrôler sa distribution. Les raisons ne regardent que les deux parties, mais cette décision répond notamment au besoin croissant des propriétés bordelaises de renom de superviser l’ensemble de la chaine de valeur et reste une mini-(r)évolution dans le Landerneau bordelais tant Château Lafleur connait une demande très importante en France et à l’international et était devenu introuvable. Conclusion, il est fort possible de revoir quelques vieux millésimes de cette propriété adulée chez les revendeurs.

Les commentaires sont fermés.