Chère(s) lectrice(s), cher(s) lecteur(s),

Comme vous le savez, mon indépendance n’a pas de prix, mais elle a un cout. Depuis plusieurs années, le montant de l’abonnement à Anthocyanes.fr est de 45 euros TTC et n’a pas augmenté. Le temps est venu pour moi de faire évoluer ce prix afin de rester dans ma ligne de conduite : l’indépendance.

Pour répondre à vos exigences, pour ouvrir le champ des possibles, pour publier des rapports sur les primeurs les plus corrects possible, pour répondre à une sécurisation du site internet et à une meilleure gestion des abonnements, je me dois de développer Anthocyanes.fr en même temps que le nombre d’abonnés croit. D’ailleurs, depuis le début de l’année, la progression est encore de l’ordre de 10 %. Je vous en remercie.

Aussi, une augmentation est inéluctable. Cette augmentation je la souhaite très modérée. La raison est très simple. Anthocyanes.fr est lu par de vrais abonnés : des lecteurs, des consommateurs de vins, pas des spéculateurs ou des « collectionneurs » désireux de connaitre les dernières notes mais des « collectionneurs » amoureux du vin qui n’ont d’autre but que de se renseigner, d’apprendre, de partager leur passion et leurs émotions. Des amateurs éclairés en quelque sorte aussi bien en France qu’à l’international puisque les États-Unis et le Royaume-Uni sont la première source d’abonnements à l’export.
Afin de limiter cette hausse, je pourrais demander un abonnement spécifique pour les professionnels, négociants, courtiers, attachés de presse, vigneronnes et vignerons. Je ne peux m’y résoudre. Mon métier n’est pas d’écrire pour des professionnels mais pour des lecteurs.

Aussi, à partir de ce mois, le prix de l’abonnement évolue. Il passe de 45 euros à 55 euros.

Je suis persuadé que vous comprendrez mon point de vue et j’espère que cette augmentation sera bien accueillie. Je vous en remercie d’avance.

Les commentaires sont fermés.