Cristal 2012, le premier Cristal en biodynamie ?

Depuis plus de 20 ans, à une époque où l’agriculture biologique et la biodynamie étaient une chose incompréhensible chez nombre de maisons champenoises, la Maison Louis Roederer a entamé sa conversion en culture biologique puis en culture biodynamique.

Pourtant, ce n’est qu’avec le millésime 2012, tout juste commercialisé en cette fin d’année, que la très célèbre cuvée Cristal confirme son ambition biologique et biodynamique.

Cette ligne directrice se traduit notamment par des pratiques vertueuses, comme la sélection massale, une taille douce, des jachères longues et des composts biodynamiques, inspirées du modèle de la permaculture où l’écosystème ajuste son équilibre, et déployées par le Chef de Caves, Jean-Baptiste Lécaillon, et son équipe.

Toutefois, Cristal 2012 ne sera pas labellisé en biodynamie.

Encore très présent dans le commerce, Cristal 2008, le dernier millésime commercialisé, ne porte pas la mention « biodynamie» car la maison n’avait pas converti l’ensemble de son vignoble à cette date, même si la cuvée est produite majoritairement à partir de raisins cultivés en biodynamie.

Ce Cristal 2012 est donc « le premier-né de la nouvelle viticulture », a annoncé la Maison Louis Roederer.

Un Cristal blanc et un Cristal rosé sont produits dans cette année singulière en Champagne. Tarif : 200 € pour le blanc, le rosé étant plus onéreux.

Les commentaires sont fermés.