hong_kong

Deuxième vague de COVID-19 et interdiction de consommer de l’alcool à Hong Kong

MAJ : Apparement, les autorités ont fait marche arrière devant la levée de bouclier des vendeurs d’alcool et de vins à Hong Kong. 

Hong Kong vient d’interdire la vente d’alcool dans les commerces de détail de la ville et envisage de réduire les rassemblements de masse pour contenir la propagation d’une nouvelle épidémie de COVID-19. Une situation délicate d’autant que les restaurants et les bars ne sont pas officiellement fermés. 

En effet, après plusieurs semaines de calme, la ville est confrontée à une deuxième vague de COVID-19, le nombre de cas, dont beaucoup sont importés par des personnes extérieures à la ville, est passé de 67 à 356 en seulement cinq jours. 

Cette deuxième vague épidémique s’est déclarée dans le quartier de Lan Kwai Fong, célèbre pour sa vie nocturne. 

L’industrie puissante du F&B (Food & Beverage) a fait savoir son mécontentement quant à la stratégie adopter de limiter uniquement la vente d’alcool alors que les bars et les restaurants ne sont pas fermés.

Les commentaires sont fermés.