chine_australie

Guerre économique entre la Chine et l’Australie ?

Le ministère du commerce chinois a annoncé, lundi 17 aout 2020, le lancement d’une enquête antidumping sur les vins australiens. L’enquête vise les vins en bouteilles ou contenant de moins de 2 litres et se concentre sur la période du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2019. Les résultats devraient être connus dans un an, date de clôture de l’enquête, même si le ministère se laisse la possibilité de prolonger l’enquête jusqu’au 18 février 2022.

Cette investigation est réalisée à la demande de l’association China Alcoholic Drinks Association. Il y a deux ans, des voix s’étaient fait entendre pour dénoncer la trop forte présence des vins australiens en Chine et notamment des vins de la marque Penfolds et de certaines marques de sa maison mère Treasury Wine Estate (TWE). Ce groupe exporte près d’un tiers de sa production en Chine (vrac et bouteilles) ce qui représente des volumes équivalents aux exportations du Chili vers la Chine ou aux exportations cumulées de l’Italie et de l’Espagne. Suite à l’annonce, le cours de bourse de TWE a chuté de 14 % avant d’être suspendu.

Si l’Australie connait un succès grandissant en Chine, c’est notamment grâce au traité de libre-échange en vigueur depuis plusieurs années. Mais cette annonce intervient après des tensions économiques entre les deux pays. En effet, le gouvernement australien a refusé à l’entreprise Huawei Technologies Co. de participer au réseau 5G australien tout en annonçant mener des investigations sur les causes de l’épidémie de COVID-19 visant directement l’Empire du Milieu.