La première maison de Champagne commercialisée par la place de Bordeaux

mm

Décidément, la place de Bordeaux n’en finit pas d’attirer les plus belles marques de vin.

Même si la très large majorité des vins proviennent de pays hors de France, certaines marques françaises font déjà confiance aux négociants de Bordeaux.

Et cette fois-ci, c’est une marque de Champagne qui a décidé de commercialiser deux de ses vins via la place.

À partir de ce mois-ci, la maison Philipponnat sera donc distribuée par quelques négociants bordelais via deux cuvées, la célèbre Clos des Goisses (millésime 2012) et la cuvée rare, L.V., pour Long Vieillissement, millésime 1996.

“Apprécié des connaisseurs et sommeliers depuis longtemps, Clos des Goisses est resté une cuvée discrète et un peu ésotérique jusqu’au début des années 2000. A partir de cette date, la Maison s’est efforcée de la diffuser plus largement dans notre réseau de distributeurs, tout en l’ouvrant progressivement aux grands marchands spécialisés dans la clientèle des grands collectionneurs et amateurs internationaux, particulièrement en Grande Bretagne et aux USA, mais aussi en France et en Asie, sans pour autant négliger notre clientèle traditionnelle de restaurateurs et cavistes” explique Charles Philipponnat, pdg de Philipponnat.

“Aujourd’hui, Clos des Goisses a renforcé son image internationale et est fort d’une longue série de millésimes bien maîtrisés. Il est devenu un vin recherché, à l’égal des meilleurs crus bordelais ou bourguignons. Sa diffusion restait cependant encore étroite, du fait de sa rareté et d’un nombre de distributeurs limités. C’est pourquoi la Maison a pris la décision d’étendre maintenant sa diffusion en volume limité à quelques négociants (4) choisis de la place de Bordeaux afin de toucher à travers leurs réseaux un plus grand nombre d’amateurs et de connaisseurs. Les distributeurs existants n’en seront pas pénalisés et conserveront leurs allocations habituelles. La France, le Royaume Uni et les USA ne sont notamment pas concernés” renchérit-il.

“Ailleurs, les conditions de prix proposées par la place de Bordeaux seront en parfaite cohérence avec ceux des circuits habituels et ne nuiront pas aux distributeurs existants. Ce nouveau mode d’accès au marché permettra une diffusion plus fine, en petits volumes, qui accentuera la demande et la rareté du Clos des Goisses, en le rendant accessible à plus de clients et consommateurs. Elle s’accompagnera d’un fort effet d’image, qui augmentera l’intérêt des clients et consommateurs potentiels dans le monde entier, bénéficiant de ce fait à tous les acteurs du marché. Les réactions déjà rencontrées ces derniers jours en sont un signe manifeste. Le premier millésime qui sera proposé à partir de ce mois de septembre à tous les distributeurs y compris les 4 négociants bordelais choisis est 2012, peut-être le meilleur millésime de la Champagne et du Clos des Goisses des 20 ou 30 dernières années. Il est à la fois le plus mûr, et d’une pureté limpide. Il sera accompagné du millésime de 25 ans dégorgé cette année en « L. V. » ou « Long Vieillissement » : 1996, autre millésime de forte réputation.”

Total
0
Shares
Article précédent
Climens_verticale_1

Château Climens, verticale d’exception

Prochain article
chateau_yquem

Château d’Yquem retarde la commercialisation du millésime 2019

Articles reliés