Août ne fait plus le moût

mm

« Plus l’univers se standardise, plus la singularité m’intéresse ». Claude Sautet.

« La singularité est dangereuse en tout ». Fénelon.

 

Il est de certains adages comme une sempiternelle chanson où les faits viennent conforter les traditions. Il en est un dans le monde du vin où l’on dit qu’ « Août fait le moût ». Les millésimes passent, sans forcément se ressembler, et le mois d’Août, constant et bravache, ne change pas d’un . . .

Désolé, cet article est réservé aux abonnés. Pour vous abonner, c'est ici.

Si vous êtes abonné, vous pouvez vous connecter en cliquant ici.

L'abonnement annuel comprend :

  • Accès illimité aux articles réservés
  • Accès à la base de données (+ de 10 000 vins)
  • Accès aux dégustations spécifiques
  • Accès à l'ensemble des archives

---

Sorry, this content is for subscribers only. To subscribe, it's here and to sign-in, it's here.

The annual subscription includes:

Unlimited access to reserved articles
Access to the database (more than 10,000 wines) (from January 2017)
Access to specific tastings
Access to all archives

Total
0
Shares
Article précédent

Battle de blancs : la primeur des primeurs

Prochain article

Primeurs – Coup de coeur – Simon Blanchard

Articles reliés