stop_taxes

Les amateurs anglais de vin disent stop aux taxes

Les Anglais ont le sens du lobbying. Rien de plus normal qu’ils maitrisent une discipline qu’ils ont eux-mêmes inventée (aucune digression sur le football et le rugby ne sera ici acceptée !). L’initiative « Wine Drinkers UK », une action soutenue par la Wine and Spirit Trade Association et les différents médias anglais du vin, vient de voir le jour et entend créer un lobbying fort et puissant auprès des gouvernements du royaume. Leur but : faire prendre conscience aux politiques que le vin est l’alcool le plus taxé du Royaume-Uni.
stop_taxe_UK_wine
Très clairement ce regroupement a pour but de faire entendre la voix des consommateurs, et non des producteurs, et de mener une campagne en faveur d’un arrêt des taxes sur le vin. Autrement dit, faire comprendre que les consommateurs sont les victimes expiatoires, et financières, de politiques successives inconstantes. Et en ces temps de Brexit, l’un de leurs slogans ne manque ni de verve, ni de sous-entendus : « Savez-vous que les Britanniques paient 68 % de toutes les taxes sur le vin dans l’Union européenne ? ». De quoi énerver plus d’un Britannique, pour ou contre le Brexit !!! Le message de la campagne est clair : les Britanniques en ont assez d’être tondus fiscalement lorsqu’ils boivent du vin.
Rendez-vous compte :
  • 61 % du prix d’une bouteille de 5 £ achetée en magasin sont des taxes
  • Depuis 2010, les taxes ont bondi de 39 %. En comparaison la bière, les spiritueux et les cidres ont augmentés de 16 % pour le premier et de 27 % pour les deux derniers.
  • En moyenne, 50 % du prix d’une bouteille de vin consommée à domicile est constitué de taxes.

stop_aux_taxes

Une campagne qui devrait trouver écho chez nos amis d’outre-Manche puisque selon une récente enquête de YouGov, menée auprès de 2 000 consommateurs, 81 % de la population consomme du vin contre 79 % pour la bière et 79 % pour les spiritueux. De quoi faire plier les politiques.
Bref, les consommateurs britanniques se mobilisent et le font savoir. Une leçon de choses pour notre filière. Quand Vin & Société lance à grands frais une campagne pour inviter les consommateurs à recracher le vin pour le consommer (cela en dit beaucoup sur l’image du vin en France, d’ailleurs), en Angleterre, les consommateurs assument leur amour du vin, assument de consommer et demandent expressément une baisse des taxes pour continuer à acheter, donc à boire. Et ceci avec le soutien de l’ensemble des médias. Cela ne donne-t-il pas à réfléchir ?

Les commentaires sont fermés.