mathieu_kaufmann

Mathieu Kauffmann démis de ses fonctions en Allemagne

En son temps, le transfert avait fait grand bruit dans le petit monde des chefs de caves champenois. En 2011, Mathieu Kauffmann, chef de cave de la Maison Bollinger, annonçait son départ pour le prestigieux domaine viticole Reichsrat Von Buhl, dans le Palatinat, en Allemagne, un des trois « B » avec Bassermann-Jordan et Bürklin-Wolf.

Son rôle, apporter tout son savoir-faire champenois pour produire de grands vins effervescents et préserver le haut niveau qualitatif des vins du domaine afin d’élaborer les plus grands effervescents du Sekt. Une ambition alors affichée par le propriétaire, Achim Niederberger, homme d’affaires, qui racheta également deux domaines réputés von Winning et Bassermann-Jordan.

Mais voilà, le propriétaire est décédé il y a quelques années et le domaine est désormais géré par sa veuve et ses conseilleurs. Les divergences commencent à apparaitre entre elle et le directeur technique : trop de vins de réserve, une commercialisation pas assez rapide et une volonté de qualité pas toujours appréciée par les propriétaires qui souhaitent plus de rentabilité.

La rupture de contrat s’avère dès lors inévitable et le licenciement acté. La gestion du dossier lui a été proposée sous la forme de conseil, sans que Mathieu Kauffmann ne donne une réponse définitive.

Une déception importante pour cet œnologue de formation, formé à Montpellier, et qui démontra chez Bollinger toute sa compétence et sa capacité à produire de très grands vins.

Pour l’heure, on ne sait si Mathieu Kauffmann souhaite rester en Allemagne ou revenir en France.

Les commentaires sont fermés.