rudy_kurniawan

Rudy Kurniawan sévit-il à Libourne ?

C’est une histoire rocambolesque. Un jeune intrigant, fils d’une famille de viticulteurs de la région et habitant la ville de Libourne en Gironde, vendait sur le site de petites annonces « Le Bon Coin » des grands crus classés bordelais. Jusque-là rien d’anormal. Sauf que dans les bouteilles, le jeune homme avait mis du vin de sa famille. En effet, après les avoir ouvertes avec un tire-bouchon Bilame pour ne point laisser de traces, et dégusté le contenu (quand même !), le faussaire remplissait le contenant par du vin familial, aux dires de certains, mauvaises langues évidemment, pas très qualitatif.

Ni vu ni connu, les bouteilles étaient remises sur le marché via la plateforme Le Bon Coin. En un peu moins de deux ans, ce jeune escroc aurait réalisé un « chiffre d’affaires » de 30 000 euros. Alerté par un professionnel (un homme de l’art qui achète du vin sur Le Bon Coin pour le revendre, pas très pro !!) ayant acheté des bouteilles et qui s’est étonné que l’une d’elles fuit, le parquet de Bordeaux a saisi la cellule spécialisée de la Gendarmerie Nationale en mars 2018 pour mener l’enquête. Les gendarmes ont alors découvert l’escroquerie.

Le 3 juillet 2019, le Rudy Kurniawan français, le talent en moins il faut bien le reconnaitre, a été placé en garde à vue, pour tromperies, falsifications, escroqueries et travail dissimulé. Il risque une peine de prison et une forte amende.

Les commentaires sont fermés.