trump_champagne

Trump, les champagnes et les GAFA…

Bien que solidaires de leurs collègues bordelais, bourguignons, rhodaniens et autres, les champenois, s’ils n’étaient pas satisfaits, étaient soulagés que la taxe Trump ne soit pas applicable aux vins effervescents. Certains analystes très inspirés annonçaient même que la Champagne échappait à cette taxe en raison d’une récente visite de Bernard Arnault, le tycoon du luxe français en pleine OPA sur le joailler américain Tiffany’s, à Donald Trump.

C’était pourtant sans compter sur le Président américain, qui vient de décider d’appliquer une taxe de 100 % sur des produits français, dont le Champagne…avec la maroquinerie et les cosmétiques ! Une taxe qui s’appliquerait sur près de 2,4 milliards de dollars de produits français.

En cause, la taxation, voulue par le gouvernement français, contre les GAFA ( Google, Apple, Facebook, Amazon), ces sociétés américaines qui vendent en France, mais ne payent pas d’impôts dans notre pays.

L’annonce de l’USTR, qui fait suite à une enquête ouverte en juillet dernier, doit encore recevoir l’aval du président. Mais une chose est sure, cette taxe de 100 % viendrait s’ajouter au tarifs douaniers habituels sur les produits français.

Pour rappel, les États-Unis sont le premier débouché des vins et spiritueux français à l’international.

Les commentaires sont fermés.