Primeurs 2020 : Un « Premier » entre dans la course

mm
chateau_cheval_blanc

Les sorties primeurs se suivent, mais ne se ressemblent pas. Alors que l’on attend de « grosses écuries » la semaine prochaine, le premier « Premier » à sortir est le Château Cheval Blanc à Saint-Émilion. L’année dernière la baisse était importante, -31,82 % à 420 euros HT PRC, cette année la propriété de Bernard Arnault et de la famille Albert Frère, dirigée par Pierre Lurton, a décidé de légèrement augmenter son prix à 450€ HT PRC, soit une hausse de 7,14 %. Le second vin, Le Petit Cheval reste inchangé au prix de 140 € HT. C’est un signal fort envoyé à l’ensemble du Bordelais.

De même, Château Lilian Ladouys à Saint-Estèphe a été mis en marché ce matin au prix de 14 € HT PRC, un prix identique au millésime 2019, une très belle affaire compte tenu du millésime. Toujours dans le Médoc, Château Charmail s’apprécie de 0,31 % par rapport à l’année dernière à 14,10 € HT PRC, Château Peyrabon, Haut-Médoc est commercialisé à 8,80 € HT PRC et Château La Fleur Peyrabon à Pauillac est offert à 20,60 € HT. Enfin, Château Clément-Pichon est proposé sur les marchés à 16,80 € HT PRC. 

A Pessac-Léognan, Château Larrivet Haut-Brion blanc est sorti à 28,80 € HT PRC, une hausse de 11,20 % par rapport à 2019 quand Château Haut-Bergey rouge est en hausse de 7,14 % à 15 € HT. La version “blanc” du même domaine est à 22,40 € HT PRC, un prix identique à l’année dernière. Le Comte de Malartic, second vin de Château Malartic Lagravière s’offre à 15 € HT PRC, tant en rouge qu’en blanc. 

Château Tour Maillet à Pomerol est proposé à 24,50 € HT PRC.  

 

Ci-dessous une liste de revendeurs où vos achats primeurs peuvent être effectués en toute sécurité. Cette liste n’a fait l’objet d’aucune rémunération publicitaire.

Total
11
Shares
Article précédent
Soutard

Primeurs 2020 : Début de semaine tonitruant

Prochain article
Bélair_Monange

Primeurs 2020 : dernières sorties avant un week-end prolongé

Articles reliés