chateau_cheval_blanc

Primeurs 2020 : Un « Premier » entre dans la course

Les sorties primeurs se suivent, mais ne se ressemblent pas. Alors que l’on attend de « grosses écuries » la semaine prochaine, le premier « Premier » à sortir est le Château Cheval Blanc à Saint-Émilion. L’année dernière la baisse était importante, -31,82 % à 420 euros HT PRC, cette année la propriété de Bernard Arnault et de la famille Albert Frère, dirigée par Pierre Lurton, a décidé de légèrement augmenter son prix à 450€ HT PRC, soit une hausse de 7,14 %. Le second vin, Le Petit Cheval reste inchangé au prix de 140 € HT. C’est un signal fort envoyé à l’ensemble du Bordelais.

De même, Château Lilian Ladouys à Saint-Estèphe a été mis en marché ce matin au prix de 14 € HT PRC, un prix identique au millésime 2019, une très belle affaire compte tenu du millésime. Toujours dans le Médoc, Château Charmail s’apprécie de 0,31 % par rapport à l’année dernière à 14,10 € HT PRC, Château Peyrabon, Haut-Médoc est commercialisé à 8,80 € HT PRC et Château La Fleur Peyrabon à Pauillac est offert à 20,60 € HT. Enfin, Château Clément-Pichon est proposé sur les marchés à 16,80 € HT PRC. 

A Pessac-Léognan, Château Larrivet Haut-Brion blanc est sorti à 28,80 € HT PRC, une hausse de 11,20 % par rapport à 2019 quand Château Haut-Bergey rouge est en hausse de 7,14 % à 15 € HT. La version « blanc » du même domaine est à 22,40 € HT PRC, un prix identique à l’année dernière. Le Comte de Malartic, second vin de Château Malartic Lagravière s’offre à 15 € HT PRC, tant en rouge qu’en blanc. 

Château Tour Maillet à Pomerol est proposé à 24,50 € HT PRC.  

 

Ci-dessous une liste de revendeurs où vos achats primeurs peuvent être effectués en toute sécurité. Cette liste n’a fait l’objet d’aucune rémunération publicitaire.

Les commentaires sont fermés.