Vers un classement pour les Crus Bourgeois

mm

La grande famille des Crus Bourgeois connait depuis quelques années un paradigme important engendré par le regretté Frédéric de Luze, trop tôt disparu. Amoindris par une image d’un vieux classement très controversé (puis annulé par décision judiciaire), les Crus Bourgeois ont entrepris leur révolution en misant sur la qualité, le suivi aval, les consommateurs.

Les efforts qualitatifs sont réels, la volonté de plaire aux consommateurs encore plus aboutie et même s’il règne une certaine hétérogénéité (mais où y a-t-il homogénéité aujourd’hui ?), le changement est en route.

Depuis 2/3 ans, on savait que ces fameux crus souhaitaient revenir sur le classement. Un classement approuvé la semaine dernière par les adhérents à une très large majorité (78% des voix exprimées). C’est donc la première étape d’un renouveau ontologique, cette fois-ci, puisqu’il faudra accepter, année après année, de remettre l’ouvrage sur le métier à chaque dégustation.

Pour les modalités et le cahier des charges, il faudra patienter un peu…Mais c’est là que les risques sont les plus grands.

Total
0
Shares
Article précédent

Vin de la semaine : Cork by Château Hostin le Roc – Bordeaux rouge

Prochain article

Vincent Caillé, du petit lait en Muscadet.

Articles reliés