asphodele

Vin de la semaine : Asphodèle de Château Climens

L’asphodèle, est une plante sauvage, un lys des champs, qui a la particularité de résister au feu. En quelque sorte, c’est Bérénice Lurton, la propriétaire de Château Climens. Aux commandes de son 1er Grand cru classé de Sauternes, mené en culture biodynamique, elle résiste contre vents et marées au peu d’intérêt des consommateurs pour les vins de Sauternes.

Alors pour rebondir, pour continuer à produire et à vendre, elle a décidée, après une rencontre avec Pascal Jolivet, vigneron emblématique de Sancerre, de créer un vin blanc sec. Mais pas un vin blanc comme les autres. Non. Un vin blanc sec possédant identité et singularité.

Sur les conseils de cet éminent vigneron, elle décide donc de réaliser un mono-cépage : un 100 % sémillon sur terroirs calcaires avec une pratique biodynamique au vignoble, comme pour l’ensemble du domaine.

Pour ce spécialiste du sauvignon, produire un sémillon en terre bordelaise, c’est un défi. Un défi largement relevé tant le vin est charnu, presque suave, sans les « défauts » du sémillon produit à haut rendement, à savoir de la lourdeur et des arômes pas toujours très nets.

Un élevage en cuve, des levures indigènes et le respect du fruit comme cahier des charges seront les ingrédient d’une recette intelligente pour réaliser l’un des vins blancs les plus intéressants de ces dernières années à Bordeaux.

Pour un premier essai, c’est un essai de maitre !

Château Climens – Asphodèle – Bordeaux blanc – 2018
Premier millésime du vin blanc sec de Château Climens, 100 % sémillon.
Nez dynamique, énergique, aux belles notes d’anis, d’iode, de poire et de pêche blanche enrobées par des arômes d’acacia et de fleurs de printemps. Toucher de bouche cristallin, pur, frais, texture charnue avec une acidité parfaitement contrôlée et un équilibre magnifique. Du pur plaisir ! Très beau blanc qui sera capable de vieillir plusieurs années. Une expression stylée du sémillon. – 93/100

38 € chez Jean-merlaut.com

Les commentaires sont fermés.