Vin de la semaine : Domaine de Baronarques rouge et blanc 2019

mm
Domaine_de_Baronarques

Châteaunet : 39 € pour le rouge et le blanc.


Souvent, on ne retient de la famille Rothschild, branche Mouton Rothschild, que les grands domaines : Château Mouton Rothschild, forcément, mais aussi Château Clerc Milon ou Château d’Armailhac. Pour les plus aventureux, les noms d’Almaviva, le joint-venture chilien, ou Opus One, le grand vin californien, sont des familiers.

À tort, on oublie souvent que la famille possède également un domaine près de Limoux dans le Languedoc où cette très ancienne propriété existait dès le XVIIe siècle sous le nom de Domaine de Lambert.

C’est en 1998 que Me Chéreau, avocat marseillais, décide de céder son bien à la famille Rothschild. En mauvais état, il faudra près de 5 ans pour réhabiliter le domaine et le vignoble.

Aujourd’hui, ce sont les équipes de Château Mouton Rothschild qui supervisent les vins et accompagnent la viticulture. L’encépagement est composé de 70% de cépages dits bordelais (merlot, cabernet-sauvignon, malbec et cabernet franc) et de 30% de cépages méditerranéens (syrah et grenache) pour le vin rouge, et de chardonnay et de chenin (uniquement depuis 2019) pour le vin blanc. Le terroir, à majorité argilo-calcaire, est compris entre 250 et 350 mètres d’altitude.

Si le Domaine de Baronarques a connu des évolutions importantes au fil de sa vie, la famille est aujourd’hui consciente de la valeur de ses terres languedociennes. Sa commercialisation via la place de Bordeaux est en ce sens une première étape.

En évitant l’archétype du vin languedocien réalisé par des bordelais, Baronarques a gagné en simplicité, en épure et surtout en tension au fil des années ce qui lui confère une fraicheur admirable et un toucher de bouche très délicat, dans un style classique. Les amateurs de vins bien faits et aptes à la garde devront s’intéresser à cette propriété qui devient, millésime après millésime, une valeur sure du Languedoc.


Domaine de Baronarques – Limoux rouge – 2019

46 % de merlot, 27 % de cabernet franc, 18 % de syrah, 8 % de malbec et 1 % de cabernet-sauvignon. 1/3 de barriques neuves et 2/3 de barriques de 1 à 2 vins. Le bouquet, dominé par les fruits noirs bien murs et les épices, est frais, énergique et ne laisse point apparaitre le bois. En bouche, la structure s’impose par un beau velouté, une sensation presque crémeuse rehaussée par une tension en son milieu et une belle gestion de l’acidité. Pour la prochaine décennie. – 93

Domaine de Baronarques – Limoux blanc – 2019

96 % de chardonnay et 4 % de chenin. Vinification en futs pendant 8 mois dont 1/3 de barriques neuves, 1/3 de barriques de 1 vin et 1/3 de barriques de 2 vins. Première année où le chenin est ajouté à l’assemblage. Avec un bouquet de fleurs de printemps, de verveine, de poire et quelques notes d’amande et de fumé, Baronarque 2019 blanc propose une bouche tout en douceur, en énergie avec du fond et de la masse, le tout étiré par une acidité qui s’exprime en fraicheur aérienne en finale. Un très beau vin blanc, certes très classique, mais parfaitement exécuté. Pour une garde de 5 à 8 ans. – 92

Total
0
Shares
Article précédent
chateau_margaux_2018

Bordeaux 2018 en bouteilles : enthousiasme conservé mais modéré pour quelques propriétés

Prochain article

Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2011 et Comtes de Champagne Rosé 2008

Articles reliés