garage_papa

Vin de la semaine : Garage de Papa – Haut-Médoc – 2014

On connait le terme « vin de garage ». Il est devenu en quelques années la référence dès qu’une cuvée confidentielle nait à Saint-Émilion ou ailleurs dans le Bordelais. C’est Michel Bettane qui eut l’idée en visitant, le premier, le chai de Château Valandraud de Murielle Andraud et Jean-Luc Thunevin. Dans leur garage, ils élaboraient l’un des vins les plus représentatifs de la nouvelle vague des années 1995-2000. Aujourd’hui, le terme est passé dans le langage commun du mondovino et fait référence à des bouteilles souvent hors de prix. Déviation commerciale sans nul doute.

Pierre Raoux est un jeune médocain qui gère son propre négoce (Wine Selection), sous l’oeil paternaliste, que l’on suppute attentif, de Philippe Raoux, propriétaire du Château d’Arsac dans le Médoc. Il a repris l’idée des vins de garage pour mettre en marché des vins à boire et éviter ainsi aux consommateurs de garder les bouteilles dans des conditions pas toujours appropriées. Il stocke les vins dans des entrepôts parfaitement adaptés et commercialise le millésime qu’il juge mature, en l’occurrence le 2014 (le millésime 2015 devrait être mis en marché fin 2020 si tout va bien).

5 000 bouteilles ont été produites dont environ 3 000 sont réservées au marché français, le reste étant déjà commercialisé en Chine et aux États-Unis. Cet assemblage de 70 % de cabernet-sauvignon et de 30 % de merlot provient de parcelles sélectionnées sans que l’on sache la provenance. Mais peu importe. Il est vrai que le vin est agréable, bien exécuté, sans défauts et permet aux consommateurs qui ne peuvent, ou ne veulent, stocker les vins d’apprécier des bordeaux à maturité, ce qui en soit est déjà une excellente chose.

Ce vin est commercialisé dans la région bordelaise via des chaines de cavistes, des cavistes indépendants ou dans certains restaurants comme Le Noailles ou le bar à vin Aux 4 Coins du Vin à Bordeaux. Son prix, entre 22 et 25 € peut en rebuter certains, mais le vin est sincèrement très bon et mérite le détour, d’autant que le cout de stockage est, de nos jours, plutôt élevé, tout service méritant une juste rémunération.

 

Le Garage de Papa – Haut-Médoc – 2014
Nez élégant et fruité, gourmand avec des notes de fleurs et surtout une trame aromatique dédiée aux fruits noirs (mure et cassis). La bouche est moyennement dense, joliment veloutée, les tanins sont soyeux, l’ensemble ne manque ni de grâce, ni d’allonge. Un vin à l’abord simple, à l’allure satisfaisante pour une gourmandise assumée. 90/100

Disponible chez Cash Vin Le Pian-Médoc ou sur le site du négoce de Pierre Raoux : www.pr-ws.com

Les commentaires sont fermés.