melodie_sous_sol

Vin de la semaine : Mélodie en Sous-Sol – IGP Gard – 2018

Le Clos des Centenaires est né du rapprochement de deux vignerons talentueux : Bruno François (Clos des Américains) et Luc Baudet (Château Mas Neuf) dont les domaines sont issus de l’appellation Costières de Nîmes. Sur ce magnifique vignoble de près de 22 hectares, ils produisent des vins francs et purs où la gourmandise n’a d’égale que la capacité de garde des vins.

De son côté, Stéphane Menut est un agent commercial connu et reconnu à Bordeaux et sur une partie de la Nouvelle-Aquitaine. Bien évidemment, son commerce est né de sa passion bachique. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il est également passionné de musique et notamment de jazz. Ami avec le grand pianiste Jacky Terrasson, il partage cet amour de la musique avec Luc Baudet, notre vigneron.

De là est née cette cuvée : Mélodie en Sous-Sol. Une cuvée particulière, initiée dans le souvenir du film d’Henri Verneuil avec Jean Gabin et Alain Delon. Deux forts caractères, deux personnages truculents, deux cépages singuliers pour une mélodie vinaire alliant gourmandise et maitrise de la vinification.

La cuvée est composée de 70 % de grenache et de 30 % de cinsault. Le premier est élevé en jarre de grès, le second en cuve béton. Quand le grenache révèle son côté gourmand, frais et légèrement épicé, le cinsault apporte des touches de pivoine et de fruits rouges bien murs au nez. En bouche, c’est le même registre dual, le premier apporte un côté velouté et enrobé et le second la pointe d’acidité qui tend l’ensemble et génère une finale aérienne et délicate.

En résumé, un vin très agréable, de plaisir comme l’on dit aujourd’hui, parfait pour partager une planche de charcuterie, quelques plats canailles, des barbecues également. Et cerise sur le gâteau, son prix de 19 euros reste très abordable.

 

Mélodie en Sous-Sol – IGP Gard – 2018
70 % de grenache en jarre de grès et 30 % de cinsault en cuve béton.
Avec un premier nez très floral et gourmand qui se développe vers les fruits noirs et rouges bien murs, des notes de réglisse et une fraicheur épicée, cette cuvée offre une belle facette élégante et énergique. Le grenache enrobe la bouche, le cinsault étire l’ensemble pour un vin actuellement sur l’allonge, la gourmandise et la générosité. Structure fine et tanins délicats. Un vin de partage, assurément. – 90/100

Les commentaires sont fermés.