Association Biturica : les Haut Médoc 2010

Comme vous le savez si vous êtes abonné à la revue papier, je trouve que le millésime 2010 est un millésime qui propose des vins surfaits (notamment les grands crus) et d’un rapport qualité/prix lamentable. Ne faisons pas une généralité. Mais il est vrai que certains grands crus bordelais, m’ont vraiment énervé lors des dégustations Millésima.

Toutefois, 2010 reste un millésime attractif pour les amateurs à condition de sortir des sentiers battus et de rechercher des vins d’un très bon rapport qualité/prix. C’est ce que je vous propose avec cette dégustation des Haut-Médoc 2010 appartenant à l’association Biturica. Les propriétaires se sont regroupés au sein d’une association avec pour identification le fait d’être situé dans le Sud Médoc sur des terroirs de forts pourcentages de graviers, galets et cailloux. La situation géographique engendre une maturation plus précoce et le Merlot ce plait admirablement sur ces sols.

Je trouve que 2010 est un millésime qui a été encensé par la critique de manière irraisonnée. Beaucoup de vins ont des élevages très difficile et ceux qui ont privilégié l’extraction ont eu des prises de bois difficiles. C’est le cas de certains vins de la liste qui suit, mais la majorité offre des vins remarquables.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site : www.biturica.com

 

Sénéjac – Haut Medoc – 2010

Propriété de la famille Bignon Cordier, le domaine est conseillé par Eric Boissenot.

Le premier nez est très marqué par le cabernet sauvignon. A l’aération, les arômes sont plus enveloppés avec des notes de fruits noirs confits et un beau boisé. L’attaque est soyeuse, de jolis tanins et un gras et un grain assez fin. Belle complexité aromatique

Paloumey – Haut Medoc – 2010

Martine Cazeneuve est devenue une icône de la montée en puissance des femmes dans le vin. Et c’est tant mieux ! Paloumey 2010 a eu une prise de bois un peu difficile.

Nez de fruits noirs confits et compotés. Manque de complexité aromatique car le bois domine trop. Très beaux tanins veloutés, jolie présence en bouche avec une petite pointe d’évolution en milieu de bouche. Finale un peu sèche.

Mille Roses – Haut Medoc – 2010

Situé à Macau, cette propriété révèle d’excellents rapport qualité prix. Enclavée entre Giscours, Cantemerle et Cambon la Pelouse, la propriété possède une part importante de Merlot sur des sols sablo-graveleux. Depuis 2007, le domaine propose également des vins en appellation Margaux. 

Très joli nez de fruits noirs, de cèdre et de réglisse. La bouche est suave, veloutée et enjôleuse. Très belle densité qui confine des tanins veloutés, présents et structurants, sans être asséchants. Très beau vin.

Clos du Jauqueyron – Haut Medoc – 2010

Michel Théron travaille ses vignes en agriculture biologique. Il propose aujourd’hui de très beaux vins à des prix très abordables.

Le nez est fruité, fleuri avec des notes suaves et enveloppées. Très belle attaque, veloutée et onctueuse. Un beau grain, de la densité, une matière enrobée et une belle allonge lui donne une vraie typicité médocaine. Les tanins sont présents et fondus. Très joli vin.

Clément Pichon – Haut Medoc – 2010

Nez fermé. Notes de fruits rouges biens mûrs mais pas trop. L’attaque est veloutée et la bouche suave. Belle présence tannique, un peu trop présente, mais structurante. Joli vin mais qui manque de personnalité.

Cambon la Pelouse – Haut Medoc – 2010

Ce domaine est devenu en quelques années une référence dans le Médoc. Le travail est soigné, les vignes parfaitement entretenues. Un petit bémol toutefois sur les prix qui ont tendance à devenir un peu élevés.

Le nez exhale de beaux arômes de fruits noirs et de baies. La bouche est suave, relativement ample avec un beau velouté. Demande du temps pour s’ouvrir un peu.

De Gironville – Haut Medoc – 2010

Propriété des héritiers de Vincent Mulliez, trop tôt disparu, le 2010 possède 50% de Merlot.

Nez fermé avec une aromatique intense et très fruits noirs (mûre, cassis). La bouche est suave avec de jolis tanins et une très belle maîtrise de l’acidité et de l’astringence. Joli vin.

Belle Vue – Haut Medoc – 2010

Cette propriété à fait connaître Vincent Mulliez et son envie de réaliser de beaux vins.

Le nez possède une aromatique intense de fruits noirs. Joli boisé qui apporte une belle note toastée. La bouche est suave, ample et d’une belle matière. Les tanins sont présents et les notes de cèdre et de réglisse lui confèrent une style et une personnalité. Très beau vin.

D’agassac – Haut Medoc – 2010

Agassac : le Bordeaux agassant ! comme l’annonce la communication du Château.

Le nez est très beau avec de belles aromatiques de fruits noirs. Belle attaque vive et franche, arômes de fruits noirs présents. La bouche est enlevée, aérienne et parfaitement structurée. Très beau vin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*