Domaine Albert Grivault : un domaine timide mais tellement appréciable.

Le Clos des Perrières

En Bourgogne tout est histoire de terroir. Mais elle l’est encore plus avec le Domaine Albert Grivault. Nous l’avons déjà constaté lors de notre dégustation, le climat des Perrières est un des plus beaux climats de Meursault. Situées à la limite de Puligny Montrachet, les parcelles s’offrent particulièrement aux pierres et aux marnes blanches. La roche mère n’est pas loin ce qui donne au vin une note saline et une vraie personnalité. Le Clos des Perrières est lui un vrai clos (des murs en pierres l’entourent) d’environ 1 hectare au sein de l’appellation Meursault Perrières. Son sol très proche de la roche mère et la quantité plus importante de pierres lui donnent une caractéristique incomparable et surtout une capacité de garde hors du commun et digne des meilleurs vinificateurs du climat. Certains dégustateurs n’hésitent pas à la comparer à des Bâtard-Montrachet.

Michel Bardet, petit fils d’Albert Grivault

 

Le domaine Albert Grivault ne fait pas étalage de sa magnificence. Discrètement situé sur la place du Murger, la bien nommée, car ce nom se rapporte, en Bourgogne, aux amas de pierres formés par les vignerons à la périphérie des parcelles. La famille actuelle à acquis le domaine en 1879, à la mort du Marquis de la Roche, qui sans héritier, vendit la propriété à Albert Grivault, vinificateur et distillateur avec un vrai trait de caractère pour le commerce et les œuvres, donnant 1 hectare de Meursault Charmes aux Hospices de Beaune en 1931. Aujourd’hui, par le jeu de successions, c’est Michel Bardet, ses sœurs et les enfants qui veillent sur le domaine. Michel Bardet, ingénieur électronicien et sa soeur Marguerite Bardet, agrégée, sont présents sur le domaine. Empreints de rigueur et de culture, ces deux successeurs ont pour but de mener à bien le vignoble pour le long terme et proposent des vinifications pour des vins de garde. Le Clos des Perrières «est fait pour vieillir 10 ans» affirme Michel. «Nous faisons un usage modéré des fûts qui tournent sur 5 ans».

L’humilité et la gentillesse des propriétaires actuels (notamment de Michel Bardet, petit-fils d’Albert Grivault) sont dans la mouvance de ce qu’espérait Albert Grivault quand il a repris le domaine. A l’abri des regards indiscrets un travail de qualité pour un terroir exceptionnel.

Domaine Albert Grivault – Meursault 1er Cru Clos des Perrières – 2008

Le nez exhale de très beaux arômes purs et offre une vraie complexité aromatique (fruits, fleurs, notes de cailloux, noisette…). La bouche est ample et veloutée avec une superbe structure. On ressent toute la puissance et la détermination de ce vin avec un toucher de bouche suave, velouté et rehaussé par quelques belles notes très légèrement boisées. La fin de bouche est parfaitement tendue avec une belle salinité qui vient donner vigueur et tension. Ce vin est un vin d’émotion qu’il faut laisser tranquillement en cave pour qu’il s’épanouisse tranquillement.

Domaine Albert Grivault – Meursault 1er Cru Clos des Perrières – 2009

Le nez est un peu fermé mais laisse s’évanouir quelques notes d’agrumes et de fruits. A l’aération une belle complexité aromatique commence à poindre avec des notes fleuries et très légèrement beurrées. En bouche le vin nous démontre toute sa puissance et son caractère. Une acidité parfaitement maîtrisée, un toucher de bouche à la fois suave et nerveux, bref une vraie personnalité. Le vin prend le dessus sur la dégustation et il nous demande presque un peu de temps avant de le déguster. Superbe.

1 commentaires

  1. Clair que l’humilité de ce domaine gagnerait à être partagée avec les autres viticulteurs murisaltiens!
    Les vins du domaine sont difficiles à trouver, mais en rapport qualité prix, j’ai rarement trouvé mieux (on parle de Meursault quand même!)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*