« Off » it’s over…?

Devant la multitude de vins à déguster durant ce marathon des primeurs et en fonction de l’étroitesse du temps consacré à l’exercice, les vignerons et consultants mettent tous en place des « off » profitant de l’afflux de journalistes durant la période. C’est de bonne guerre. Chacun veut participer à l’exercice et désire que ses vins soient dégustés.

En tant que critique, je reçois souvent des e-mails, parfois sympathiques, parfois virulents, de vignerons me reprochant d’avoir dégusté « dans de mauvaises conditions » leurs vins, la note faible étant la preuve, ou d’une incompétence de ma part, ou d’un jugement erroné dû à des conditions pas toujours favorables. J’ai beaucoup de respect pour les vignerons. Une année de travail est jugée en quelques secondes et je crois être conscient du fait d’être un homme et pas une machine. Il est possible de déguster durant une journée parfaitement et le lendemain pas très bien. C’est ainsi, il faut rester humble quant à son goût et à ses perceptions.

Toutefois, je me permets d’attirer l’attention des vignerons sur les conditions de dégustation de certains « off ». Les plus professionnels sont d’une organisation parfaite, dans des salles appropriées et à des températures adéquates. Mais mettre tout le monde dans une même salle bruyante, odorante, surchauffée où il convient de rivaliser des coudes pour approcher des stands c’est, je crois, ne pas respecter le travail des critiques ce qui en soit n’est pas très grave, mais surtout c’est irrespectueux vis-à-vis du travail des vignerons. Une année de labeur mise à mal pour un semblant de laisser-aller.

Nombreux sont les évènements durant cette semaine des primeurs. Nombreux sont ceux où j’éviterai de me rendre pour les raisons que vous connaissez désormais. Alors, chers vignerons, soyez assez respectueux de votre propre travail pour exiger des organisateurs des conditions décentes de dégustation. C’est un minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*