Le champagne vegan de Raphaël Mezrahi

On le connaissait pour ses frasques humoristiques et ses faux interviews hilarants. Un peu moins pour son amour du champagne et de la Champagne, sa région d’adoption depuis 1965. Raphaël Mezrahi, humoriste, vient d’être interviewé par le média en ligne Brut.

Sans décalage humoristique, bien que certains propos laissent penser le contraire, l’acteur laisse parler sa fibre pour son terroir d’adoption tout en mettant en avant ses accointances pour le respect de l’environnement et son amour pour le véganisme.

Avec Thomas Cheurlin, Champagne Cheurlin-Dangin, vigneron dans l’Aube, Raphaël Mezrahi a décidé de produire une cuvée « champagne V » (en blanc et en rosé) totalement végane et «  certifiée Terra Vitis », explique le vigneron entre deux interventions caustiques de Mezrahi. « Il n’y a pas du tout d’insecticides ici. Nos champagnes sont certifiés Vegan, car dans l’amendement et dans l’engrais, il n’y a pas de base animale ».

Dans la vidéo, Raphaël Mezrahi laisse parler sa fibre végane. C’est au pressoir et devant la table de tri qu’il explique sa sensibilité pour la chose animale : « Tu vois quand on trie les raisins, précise-t-il face caméra, on trie et lorsqu’on voit des bêtes, des insectes, on met de côté. Quand il y en a en surface, on les enlève à la main. La norme végane s’arrête avant le filtrage, sur le terrain » sans que l’on sache si cette explication relève de la sincérité ou de l’humour.

Une cuvée qui à d’ailleurs était dégusté par la Revue du Vin de France et qui a obtenu la note de 15/20, faisant la fierté de l’humoriste qui a partagé l’information sur son compte Twitter.

raphael_mezrahi_cuvee_v

Selon Thomas Cheurlin, le « champagne V » serait le seul champagne vegan de l’Aube. Commercialisé au prix de 30 € il est, parait-il, servi à la fin des spectacles de l’humoriste. La boucle est bouclée.

Les commentaires sont fermés.