chemin-de-moscou-domaine

Vin de la semaine : Domaine Gayda – Chemin de Moscou – 2015

En France, on aime croire, trop souvent, que les grands et beaux projets sont pour les autres. Pourtant, notre pays regorge de talents et porte en lui de nombreux ferments à même de réaliser de grandes et belles choses. Fort heureusement, des illuminés, des sages fous, des utopistes parfois, se réveillent et décident de mettre à profit leurs rêves. Au sud-ouest de Carcassonne, à Brugairolles pour être plus précis, réside le Domaine de Gayda. En quelques années d’existence (création en 2004), ce domaine est arrivé à produire de très beaux vins tout en conservant des prix tendres.

Le domaine est né de l’amitié de Tim Ford (1960, Angleterre) et d’Anthony Record (1939, Afrique du Sud), deux passionnés de vin qui rencontrent le jeune Vincent Chansault (1980, France) lors d’un de ses stages en Afrique du Sud dans la région de Stellenbosch.
Certifié en culture biologique depuis 2011, le Domaine Gayda compte aujourd’hui une gamme très large qui met en avant les vins de cépages et des parcelles du domaine comme le très connu « Chemin de Moscou ».

Cette cuvée tire son nom tout à la fois des parcelles du domaine et du chemin qui monte du village jusqu’à la cave à travers les vignes.

Ramassée à la main, et vinifiée selon des procédés traditionnels, cette cuvée connait un élevage long, quelques 21 mois en futs : un tiers du cépage Syrah est élevé en futs neuf bourguignons pendant 9 mois, les grenaches et cinsaults en demi-muids et foudres pendant 9 mois.

Son réseau de distribution étendu lui permet d’être un peu partout en France pour le plus grand bonheur des amateurs éclairés. Car les vins de Gayda sont toujours emplis de fraicheur avec une précision oenologique très ambitieuse. A la fois frais et digeste, ils sont une interprétation différente des vins de cette région, une interprétation assez contemporaine où le fruit et le plaisir de boire se retrouvent.

Domaine Gayda – Chemin de Moscou – IGP Pays d’ Oc – 2015
Avec des notes un peu cacao, provenant du cépage Grenache très mûr, le nez reste une ode aux fruits noirs (mure, myrtille) bercé par quelques épices. Bouche fraiche, juteuse à souhait, un bel ensemble sur la précision de tanins et l’équilibre gustatif. S’étire convenablement en finale. 88/100

21 € chez Vivino.

Les commentaires sont fermés.